preloader

Port de pêche d’Abidjan inauguré

Ado le bâtisseur

Les abidjanais témoignent des merveilles du pont Alassane Ouattara.
Santé : la Côte d’Ivoire va accueillir une unité de production pharmaceutique de plus de 88 millions $
Travaux de renforcement de l’alimentation en eau potable de la ville d’Abidjan.
La Fondation Djigui juge le scrutin législatif ivoirien crédible.
Stade Olympique Ebimpé (60.000 places) (Anyama)
Electrification de Dimbokro
Inauguration du centre d’hémodialyse.
Création d’une nouvelle ville : le projet ‘’Akwaba City’’ présente à la CCI-CI (Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire)
Projet de mobilité urbaine d’Abidjan.
Législatives 2021 : atelier de formation sur le mode opératoire du scrutin et remise des affiches aux candidats.
Le projet Aérocité d’Abidjan
Inaugurations du nouvel Hôpital général de Danané et du nouveau CHR de Man : les populations remercient le Gouvernement.
Le chateau d’eau de Boli (Didiévi)
Législatives 2021 : La campagne pour gagner a été officiellement lancée à Toulepleu, par la Candidate Anne Désirée Ouloto.
Municipales 2023 : Toussaint Adjobi (Candidat RHDP) : « Bonoua aspire au progrès et au développement et cela est possible avec le RHDP ».
Côte d’Ivoire : L’aéroport de San Pedro va accueillir des Airbus A320.
Présentation de la gare de péage du pk 7+200 de l’autoroute Abidjan Grand-Bassam en Côte-d’Ivoire.
Pont Henri Konan Bédié (HKB)-3ème Pont d’Abidjan
Le port autonome d’Abidjan accueille le plus grand navire de Croisière de son histoire.
INP-HB de Yamoussoukro.
CIEA Forum 2017 à Abidjan
Le chateau d’eau de Yopougon Niangon Nord
Port de San-Pédro (unité de fabrication de glace)
Mise en service le poste de distribution d’électricité d’Anani (Port-Bouët)
Parc des expositions d’Abidjan Port-Bouët : la première phase des travaux s’achève à la fin de l’année 2022.
Dechargement de thon au port de peche d'Abidjan.

Infrastructures portuaires : le port de pêche moderne, opérationnel.

Le premier ministre Daniel Kablan Duncan a procédé, hier, à l’inauguration du nouveau môle du port de pêche d’Abidjan. Il a rappelé à cette occasion que ce nouvel ouvrage fait partie des chantiers de développement d’infrastructures impulsées par le président de la République, Alassane Ouattara et contenu dans le plan national de développement (Pnd).
Il a, également, indiqué que l’ambition du président est de réduire significativement le taux de dépendance de la Côte d’Ivoire en matière de consommation de produits halieutiques.
Selon Hien Sié, il s’agit d’un môle de 460 m de longueur sur 160 m de largeur, offrant 1060 ml, de quai permettant l’accostage de navires thoniers avec un tirant d’eau de 10m. La surface du terrain créée par le remblai sur l’eau est de 8,2 ha à entreposage de conteneurs frigorifiques, à la réparation des filets et 2 hectares pour les aires de circulation et de manutention.
Le tout pour un coût de 28 625 140 690 Fcfa. Pour le ministre des Ressources animales et halieutiques, ce môle va permettre entre autres d’accueillir plus de navires de pêche ayant un grand tirant d’eau et d’offrir plus de possibilités d’installations à terre des entreprises opérant dans le secteur des pêches. Le ministre des Transports, Gaoussou Touré, a, pour sa part, annoncé que plusieurs projets importants suivront cette inauguration, pour permettre au Port Autonome d’Abidjan de se doter d’infrastructures modernes qui lui permettront de réaliser sa pleine croissance.
Il s’agit surtout de l’élargissement et l’approfondissement du canal de Vridi, de l’approfondissement et la modernisation des quais et de la construction du 2e terminal à conteneurs, (un projet majeur avec un coût de plus de 500 milliards de francs CFA dont le lancement aura lieu, selon lui, les tout prochains jours.
Il aussi annoncé le remblai de 300 hectares pour dégager des espaces pour les multiples demandeurs d’installations d’industries en zone portuaire, l’aménagement des voies d’accès au port, le parc des camions poids lourds, la modernisation du matériel de chargement et déchargement des marchandises pour réduire le temps de séjour au port, etc.

Le port de Pêche d'Abidjan se modernise

Le port autonome d’Abidjan poursuit le développement de ses infrastructures dans le but de renforcer sa compétitivité dans le secteur maritime. Il sera inauguré le lundi 21 Septembre 2015 bientôt à Abidjan.
Ainsi, d’importants travaux sont entrepris dans ce sens pour permettre au port d’Abidjan d’être une destination référentielle et incontournable en Afrique et dans le monde. Dans le cadre donc de ses énormes efforts, les autorités du port procéderont à l’inauguration du nouveau môle du Port de Pêche d’Abidjan le lundi 21 septembre 2015 selon un communiqué. La cérémonie d’inauguration va se dérouler en présence du Premier ministre de Côte d’Ivoire monsieur Daniel Kablan Duncan.
Loin de répondre aux exigences de qualité, le port de pêche avait besoin de rénovation dont la première pierre a été posée le 16 juin 2014. Plus d’un an après cet acte, c’est une infrastructure entièrement refaite et modernisée qui sera livrée en début de semaine prochaine aux acteurs du secteur de la pêche.
La réhabilitation du Port de Pêche permet d’avoir un môle de 7 hectares avec 8 postes à quai (1060 mètres) et un tirant d’eau de 10 mètres. Aussi, permet-elle aux professionnels de la pêche de bénéficier de meilleures conditions de travail favorisant des « retombées positives au plan économique et social notamment en terme de création d’emplois permanents par l’implantation d’une dizaine d’unités industrielles. »

Inauguration d’un môle de plus de 1.000 m linéaires de quai d’un coût d’environ 29 Mds Fcfa

Le Premier ministre ivoirien Kablan Duncan, a inauguré lundi un môle au port de pêche d’Abidjan, de 1.060 mètres linéaires de quai, pour un montant d’environ 29 milliards de Fcfa, a constaté un journaliste de ALERTE INFO.
Réalisé sur le site du port de pêche d’Abidjan, ce môle, bâti sur 8,2 hectares (ha) dont cinq ha de terrains industriels par remblai hydraulique, est une jetée en lagune de 450 mètres de long sur 16 mètres de large.
Il constitue la première phase d’un projet de modernisation du port de pêche d’Abidjan. La seconde, évaluée à 15 milliards Fcfa, devrait permettre la création de dix hectares de terrains industriels.
La production annuelle de poissons et produits halieutiques en Côte d’Ivoire est estimée à environ 180.000 tonnes, ce qui correspond à près d’un tiers des besoins nationaux. Le pays importe, chaque année, environ 368.000 tonnes de poissons pour un montant de près de 169 milliards Fcfa.
"Le poisson est la principale source de protéine animale de l’Ivoirien, qui consomme près de 50% de sa consommation en protéines animales", a rappelé le Premier ministre ivoirien, Kablan Duncan, dans un discours.
La plateforme du port de pêche d’Abidjan se subdivise en deux zones, notamment une zone de pêche industrielle réservée à la flotte étrangère d’une capacité de 15 navires en opérations commerciales simultanées, et une zone de pêche fraîche allouée à la pêche locale, d’une longueur de 412 m de quai.
Le trafic annuel du port de pêche d’Abidjan est estimé à plus de 600.000 tonnes de produits de la mer dont près de 250.000 tonnes de thon. La Côte d’Ivoire est classée au rang de premier pays africain exportateur de produits industriels thoniers (deuxième mondial après le Japon) avec un trafic à l’export de plus de 270.000 tonnes.
En dépit de cette performance, "la Côte d’Ivoire est déficitaire" en matière de fourniture de produits halieutiques. "Sur un besoin annuel de 450.000 tonnes environ, on en produit que 180.000 tonnes", a indiqué à la presse Hien Sié Yacouba, directeur du port d’Abidjan.
Port Peche Abidjan_2
Port Peche Abidjan_13
Port Peche Abidjan_4
Port Peche Abidjan_8
Verified by MonsterInsights