preloader

1er pipeline de la Côte d’Ivoire

Ado le bâtisseur

Réhabilitation route Adzope-Agnibilékro
Pont de Bouaflé (Région de la Marahoué)
Visite sur le site des logements sociaux à Grand-Bassam
L’exceptionnelle inversion du taux de pauvreté par Alassane Ouattara
Projet PSTACI : Les populations expriment leur profonde gratitude au gouvernement.
Remise des spécimens de bulletins de vote et affiches : Kuibiert appelle à une campagne « civilisée ».
Le centre de secours d’urgence du N’zi.
CHU de Bouaké.
Hôpital Général Félix Houphouët-Boigny d’Abobo nord.
Darakokaha connecté au réseau électrique (6000 habitants)
Le chateau d’eau de Bouna
Politique – élections locales 2023 : Le RHDP réalise une percée spectaculaire dans des bastions de Laurent Gbagbo.
Côte d’Ivoire – Législatives. A Abobo, Sidibé Daouda (Rhdp) appelle à un vote massif.
CHU de Yopougon
Côte d’Ivoire/Une rentrée universitaire unique pour « éviter l’anarchie » Pr Adama Diawara.
Logements sociaux : Le ministre N’Guessan Lataille s’imprègne des travaux de 3000 maisons à Grand-Bassam.
Remise à niveau de l’offre sanitaire en Côte d’Ivoire.
La Fondation Djigui juge le scrutin législatif ivoirien crédible.
Electrification du village de Polonou (15km de Didiévi)
Les travaux de bitumage de la voirie urbaine de Bonoua, (7km), ont été lancés
Côte d’Ivoire : les ressources du projet de cuivre-nickel Samapleu peuvent être exploitées sur 20 ans (étude)
21.700 habitants de Fronan reliés au réseau d’adduction d’eau
Pose de la 1ère pierre d’un CHR à Man.
Réhabilitation du Lycée technique de Bouaké
Mise sous tension de la ceinture de la ville d’Abidjan
Pipeline Abidjan Yakro_11

1er pipeline de la Côte d’Ivoire reliant Abidjan à Yamoussoukro

Le Chef de l'Etat ivoirien, Alassane Ouattara a procédé lundi après-midi à l'ouverture du premier pipeline de la Côte d'Ivoire reliant la capitale économique, Abidjan à la capitale politique et administrative, Yamoussoukro.
"Le pipeline que nous mettons en service ce jour relie Abidjan à Yamoussoukro. Il permettra la redistribution des produits à partir des dépôts de Yamoussoukro vers le marché de l'intérieur de la Côte d'Ivoire et vers les pays de l'interland c'est-à-dire le Mali et le Burkina Faso par camion", a expliqué le Ministre du pétrole et de l'énergie, Adama Toungara.
Ce projet d'un coût global de près de 140 milliards de fcfa est exécuté en trois phases. La première phase concerne Abidjan- Bouaké (385 km) dont une partie (Abidjan-Yamoussoukro, deux villes distantes de 258 km ) a été mise en service lundi. ''C'est un pipeline de 385 km de longueur et de 12 mètres de diamètre'', a précisé le Ministre Tougara à propos de la première phase de ce projet.
La seconde phase concerne Bouaké-Ferkéssédougou (240 km). Dans la troisième phase, l'oléoduc reliera la ville ivoirienne de Ferkéssédougou à la capitale burkinabé, Ouagadougou. A terme, ce pipeline ''permettra de transporter 4 millions de litres de produits pétroliers par jour, soit l'équivalent de 130 camions citernes par jour pour un investissement de près de 140 milliards de fcfa'', a encore ajouté le Ministre du pétrole et de l'énergie.
Ce projet dont les travaux ont démarré il y a quelques années vise à améliorer l'approvisionnement en produits pétroliers de l'intérieur de la Côte d'Ivoire, du Burkina Faso et du Mali, ainsi que la réduction progressive des coûts des produits pétroliers vers le consommateur. Pour M. Toungara, il doit également permettre à la Côte d'Ivoire de contribuer plus efficacement en l'intégration régionale en matière d'hydrocarbures.
S'agissant des retombées sur le plan économique, le pipeline va réduire le trafic des camions à terme sur les routes et baisser ainsi les dépenses d'entretien routier, et favorisera en outre un meilleur recouvrement des taxes pétrolières estimées à environ 15 milliards de fcfa par an. Au plan social, il va permettre de créer 1000 emplois directs et indirects.
" Le pipeline va créer des activités dans les villages voisins au tracé du pipeline, notamment grâce à l'organisation des comités locaux de surveillance", a annoncé M. Toungara, soulignant qu'au plan environnemental, il va ''assainir le cadre de vie grâce à la réduction des émissions de gaz carbonique provenant des camions citernes et réduire le risque d'accident sur les routes''.
La mise en service de ce pipeline intervient au moment où le Président burkinabé, Blaise Compaoré séjourne à Yamoussoukro où il présidera mardi avec son homologue ivoirien, Alassane Ouattara, à la Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix, la troisième Conférence au Sommet du traité d'amitié et de coopération entre les deux Etats.
L'approvisionnement en énergie électrique et hydrocarbures du Burkina Faso par la Côte d'Ivoire, sera notamment au centre de ce Sommet.

Distribution des Hydrocarbures : le pipeline Abidjan-Yamoussoukro mis en service aujourd’hui

Repositionner la Côte d'Ivoire sur le plan sous-régional en matière de distribution des hydrocarbures ; favoriser une meilleure distribution des produits pétroliers sur le territoire national et vers l'hinterland ; améliorer la sécurité des réseaux routiers et ferroviaires ivoiriens en réduisant considérablement ou en supprimant le transport par citerne. Tels sont entre autres, les objectifs de mise en service du pipeline reliant Abidjan et Yamoussoukro et dont la cérémonie aura lieu à Yamoussoukro, le lundi prochain, en présence de son Excellence M. Alassane Ouattara, Président de la République de Côte d'Ivoire. Les enjeux du projet s'articulent autour de la construction et l'exploitation d'un pipeline pour le transfert massif et multi-produits pétroliers du dépôt d'Abidjan vers les dépôts de Yamoussoukro et Ferkessédougou ; la redistribution des produits pétroliers à partir des dépôts de Yamoussoukro et de Ferkessédougou vers le marché intérieur de la Côte d'Ivoire et vers les marchés des pays de l'hinterland. Ce projet a pour impact économique la réduction du coût du transport des produits pétroliers de 20 à 40% ; la création de 100 emplois directs et indirects ; la réduction du trafic des camions citernes dans la ville d'Abidjan et sur les routes ; une meilleure sécurité d'approvisionnement pour le Mali et le Burkina Faso à partir de Ferkessédougou. En ce qui concerne le tracé du pipeline, il faut révéler que l'oléoduc ou pipeline est enterré à une profondeur de 1,5m sur une distance de 385 km entre les dépôts Gestoci d'Abidjan et Bouaké, en passant par Yamoussoukro. Le pipeline traversera Abidjan, Anyama, Attinguié, Adakié, Aké Befiat, Tiassalé, N'Douci, Boukro, Taabo, Bringakro, Akakré, Yamoussoukro, Djebonoua et Bouaké. Faut-il le rappeler, c'est au début des années 2000 que la Côte d'Ivoire a décidé de se doter d'une telle infrastructure de transport de produits pétroliers. Les travaux de construction du pipeline ont effectivement démarré le 20 septembre 2007. Le pipeline est prévu s'étendre plus tard aux villes de Bouaké et Ferkessédougou.

Mise en service du premier oléoduc pétrolier reliant Abidjan et Yamoussoukro

La Côte d’Ivoire a mis en service lundi son premier pipeline de produits pétroliers qui permettra « la redistribution des produits à partir des dépôts de Yamoussoukro vers le marché de l'intérieur et des pays voisins, notamment le Burkina et le Mali », selon le ministre du Pétrole et de l'énergie, Adama Toungara (photo), rapporte AFP.
Cet oléoduc de 258 kilomètres relie la capitale économique Abidjan et la capitale politique Yamoussoukro, situé dans le centre du pays, et devra à terme atteindre Bouaké, une ville importante ituée au nord de Yamoussoukro. Le pipeline Abidjan-Bouaké est long de 385 km et transportera environ 4 millions de litres de produits pétroliers par jour, soit l'équivalent de 130 camions-citernes, a expliqué le ministre du Pétrole.
Ce projet ambitieux de l’Etat ivoirien, nouveau pays pétrolier dans le Golfe de Guinée, couterait environ 213,5 millions d'euros.
Pipeline Abidjan Yakro_7
Pipeline Abidjan Yakro_10
Pipeline Abidjan Yakro_2
Mise en service du pipeline Abidjan Yamoussoukro par SEM Alassane Ouattara Chef de l'état.
Pipeline Abidjan Yakro_3

Transport Rapide d’Hydrocarbure en Côte d’Ivoire- Mise en Service du Pipeline Abidjan Yamoussoukro

Verified by MonsterInsights