preloader

Barrage de Gribo-Popoli

Ado le bâtisseur

Zone Franche VITIB Grand-Bassam
254 SIÈGES  Répartition des sièges à l’Assemblée nationale après les législatives du 6 mars 2021 (Voir Carte districts).
Logements sociaux : le Premier Ministre Patrick Achi remet les clés à 2 183 souscripteurs des projets de logements « Lagoona City«  de Locodjoro et « Cité les Orchidées«  de Koumassi.
Législatives 2021 : le Roi de l’Indénié invite les candidats à adopter un langage rassembleur.
Politique – Côte d’ivoire/Élections locales 2023 : la CEI annonce un taux de participation de 44,61 % (Régionales) et 36,18% (Municipales)
Côte d’Ivoire. Jour de vote : À surveiller…
La Y4, l’autoroute de contournement de la ville d’Abidjan (état d’avancement des travaux).
Côte d’Ivoire/Élections locales : la CEI révèle une liste électorale de 8 012 424 électeurs pour 10 761 lieux de vote.
Politique – Élections régionales dans le Haut-Sassandra : Téné Birahima fustige les discours tribalistes de l’opposition.
Filière porcine: La Côte d’Ivoire importe 80% du produit.
Depuis Kong : Ce que Photocopie n’a jamais dit sur son «Original» Alassane Ouattara.
Municipales et régionales : Mamadou Touré dévoile les listes des candidats RHDP et annonce des grands projets dans le Haut Sassandra.
Passation de charges à Yopougon : Gilbert Koné Kafana félicite Adama Bictogo.
Stade de Yamoussoukro
Inauguration de la voirie bîtumée de Yamoussoukro
Le chateau d’eau de Boli (Didiévi)
POLITIQUE Yamoussoukro/ Elections municipales 2023 : Le RHDP apporte son soutien total à la candidature du ministre Souleymane Diarrassouba.
Côte d’Ivoire/Élections locales 2023 : la HACA sensibilise des radios de proximité en vue d’assurer une couverture médiatique éclairée et réussie.
Affaire « Kalou Bonaventure au RHDP »: Ce qui s’est passé avec Adama Bictogo
Electricité : la capacité de production de la Côte d’Ivoire s’élève à plus de 2 229 MW.
Montage Véhicules IVECO en Côte d’Ivoire.
Réhabilitées, 209 pompes manuelles améliorent l’accès à l’eau à N’zi.
Carrefour de l’Indénié au plateau
Politique à 48 heures des élections municipales et régionales : Les figures de proue de l’opposition totalement noyées dans la campagne.
Les travaux d’élargissement de la SORTIE-EST d’Abidjan.
Construction du Barrage Gribo-Propoli_5

Barrage de Gribo-popoli: Les études d’impact environnemental et social lancées

À cette rencontre, les travaux de l’étude environnementale et sociale du projet d’aménagement hydroélectrique de Gribo-popoli ont été officiellement lancés.
Se félicitant du démarrage effectif des travaux depuis le mois de janvier, Balet Maxime, chef de mission Ci- Energies (maître d’ouvrage), a précisé qu’il s’agit d’une étape importante qui va durer 3 mois. « Les études nous permettront d’avoir des informations pertinentes et précises pour la bonne conduite du projet de Gribo-popoli. Quels sont les différents dégâts envisageables au niveau des populations et de l’environnement et surtout comment y remédier», a-t-il expliqué.
Après avoir donné les objectifs de cette étude, au nom du groupement Tractebel/Bnetd, Jean-Luc Pigeon a présenté l’équipe d’experts qui mènera lesdites études. Et qui est composée de cartographes, de forestiers, de géographes et d’éminents professeurs en environnement et génie civil.
Aussi, a-t-il expliqué les objectifs de la mission qui est d’aboutir à la délimitation du réservoir, un élément important dans la réalisation de ce projet. Après avoir exposé les enjeux économiques du projet, l’ingénieur a terminé ses propos en lançant un appel à la population sur la conduite à tenir durant ces trois mois.
Enfin, au nom du préfet de région, le secrétaire général 1 de la préfecture, Tiegbé Bonaventure, a lancé un appel aux populations concernées. « Ces travaux sont très importants pour le développement de notre région. Alors recevez les agents qui viendront vers vous et donnez leur toutes les informations susceptibles de les aider dans leurs tâches. Les premiers bénéficiaires de ce projet seront les populations de notre région », a-t-il souligné.
Pour rappel, la première pierre du barrage hydroélectrique de Gribo-popoli a été posée le 2 novembre 2017. D’un coût estimé à plus de 153 milliards de FCfa, l’achèvement du projet est prévu dans 40 mois, c'est-à-dire 3 ans et 4 mois.
Situé sur le fleuve Sassandra, à 6 km en aval de l’aménagement de Soubré, Gribo-popoli va injecter 112 mégawatts supplémentaires dans le réseau électrique ivoirien. Avec 18 mètres de hauteur maximal et 700 m3 /s, l’ouvrage sera doté de 3 groupes de production d’énergies.

Barrage de Gribo-popoli (Soubré): Les travaux d’explosions des roches commencent ce lundi

Dans le cadre de la construction du barrage hydroélectrique de Gribo-popoli dans la sous-préfecture de Soubré des tirs d’explosions des roches vont être effectués à partir du Lundi 14 Mai 2018.
L’information a été donnée le 9 Mai à Soubré par M. Balet Maxime, Chef de mission de la Société des Energies de Côte d’Ivoire (CI-Energies).
Il intervenait dans le cadre d’une réunion de sensibilisation avec les populations de la localité sur le démarrage des explosions et la conduite des travaux.
« Les travaux du barrage hydroélectrique de Gribo-popoli ont démarré, il était important pour nous d’organiser cette séance pour non seulement faire l’état des lieux, mais aussi et surtout informer les populations, surtout celle qui sont riveraines au barrage du début des tirs d’explosions. C’est une opération très importante pour nous, vu son caractère délicat et dangereux pour les travailleurs ainsi que pour les populations. C’est pourquoi nous organisons ces séances publiques pour donner le maximum d’informations et de précautions pour éviter des situations graves »,a-t-il introduit.

Le chinois Sinohydro va construire le barrage de Gribo-Popoli

Après avoir réalisé la construction du barrage hydroélectrique de Soubré (275 MW) pour un coût de 280 milliards FCFA (environ 500 millions $), la société chinoise Sinohydro a été désignée, par l’Etat de Côte d’Ivoire, pour l’aménagement d’un autre barrage, à savoir celui de Gribo-Popoli.
D’un coût estimé à 307 millions $, le futur barrage hydroélectrique de Gribo-Popoli (112 MW) est prévu pour être opérationnel après quarante (40) mois de travaux. Sa mise en œuvre permettra, selon les autorités ivoiriennes, de porter le parc de production hydroélectrique en Côte d’Ivoire à 991 MW et la production d’énergie hydroélectrique à 3580 GWh.
Ce futur barrage fait partie d’un ensemble de trois autres projets d’aménagements hydroélectriques sur le fleuve Sassandra, en aval du barrage de Soubré. Leur mise en œuvre apportera, selon le gouvernement ivoirien, une capacité supplémentaire de 508 MW répartie comme suit : Gribo-Popoli (112 MW), Boutoubré (150 MW) et Louga (246 MW).
A noter que le parc de production hydroélectrique ivoirien est désormais constitué de sept barrages : Ayamé 1 et 2 (50 MW) ; Kossou (147 MW) ; Taabo (210 MW) ; Buyo (165 MW) ; Fayé (5 MW) ; et Soubré (275 MW).
Par ailleurs, il importe de relever qu’en matière énergétique, l’ambition de la Côte d’Ivoire est de réaliser, d’ici à 2020, l’électrification de toutes les localités de plus de 500 habitants. Pour ce faire, le pays ambitionne d’accroître sa puissance énergétique d’environ 2000 MW à 4000 MW.
A cet effet, la stratégie des autorités ivoiriennes repose sur la montée en puissance dans le mix énergétique, de l’hydraulique dont la part doit passer de 30% à 45% d’ici 2020, auquel s’ajouteront 5% d’autres sources renouvelables (essentiellement le solaire). Ce qui permettra de réduire la part du thermique de 50% et d’alléger la facture de gaz.
Verified by MonsterInsights