preloader

les Centres de secours d’urgence de Man-Duékoué.

Ado le bâtisseur

Législatives ivoiriennes : les incidents « n’ont pas eu d’impacts sur le scrutin » (UA).
Un taux de participation de 37,9 aux législatives en Côte d’Ivoire (CEI).
Des Caméras de vidéo surveillance à Abidjan.
Côte d’Ivoire-AIP/ SARA 2023 : Le Président Ouattara offre 30 génisses gestantes du Brésil à des éleveurs.
Les château d’eau de Bédiékro et de Kongoti.
Le Ministre Amédé Kouakou visite le chantier de l’autoroute Tiébissou-Bouaké.
Le défi de l’électrification
La CEI annonce le report du scrutin dans la circonscription de Tortiya (Hambol) après le décès d’une suppléante.
Elections législatives : le scrutin fixé au samedi 6 mars 2021.
Stade Félix Houphouët-Boigny (Félicia)
Résultats des Elections municipales régionales et sénatoriales (02/09/2023) et (16/09/2023).
HEC Abidjan (Ecole des Hautes Etudes Commerciales).
Lycée Ste Marie Côte-d’Ivoire : Ouattara encourage ses « concitoyens » à accomplir leur « devoir civique ».
Culture du riz en Côte d’Ivoire
Du stade de la Paix aux terrains d’entraînement et hôtels- Le points des chantiers des infrastructures Can 2023 à Bouaké.
Le Roi Mohamed VI inaugure le centre de Youpougon
CHU de Yopougon
Le Premier ministre, Hamed Bakayoko, « va bien » (Kandia Camara).
Côte-d’Ivoire : Adama Diawara annonce l’ouverture de l’université de San Pedro en octobre 2021.
Valorisation des déchets d’Akouédo
Centre Sportif, Culturel et des TIC Ivoiro-Coréen Alassane Ouattara
Les villages de Transua électrifiés.
Politique – Région du Cavally/Téné Birahima Ouattara aux populations : « Alassane Ouattara ne peut rien refuser à Anne Ouloto ».
Le péage de l’autoroute de Grand-Bassam s’ouvre le 24 juin 2022.
Extension du port autonome d’Abidjan (PAA).
Centre_secours_urgence_Man_Duekoue_CIV_8

Man-Duékoué : Vagondo Diomandé inaugure les Centres de secours d’urgence

L’ouverture de ces édifices constitue un réel motif de soulagement des populations.
Le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le général Vagondo Diomandé, a procédé, le vendredi 13 décembre, à l’inauguration des Centres de secours d’urgence (Csu) de Man et de Duékoué. C’était en présence du ministre Albert Mabri Toikeusse et du directeur général de l’Office national de la protection civile (Onpc), le général Kili Fiacre.

A Man et à Duékoué, le général Vagondo Diomandé a salué l’engagement des conseils régionaux du Tonkpi et du Guémon dans la réalisation de ces édifices. Pour le général de corps d’armée, l’ouverture de ces centres à travers le pays vise à rapprocher les secours des populations pour leur mieux-être.

A l’en croire, la construction de ces centres dans les villes de l’intérieur du pays était son rêve lorsqu’il était en service au Groupement des sapeurs-pompiers militaires (Gspm). C’est donc tout heureux de voir son rêve devenir réalité qu’il a félicité et invité les pompiers civils à plus d’engagement dans l’exercice de leurs fonctions. Il les a exhortés à plus d’ardeur au travail et au bon usage des deux ouvrages et du matériel mis à leur disposition, avec le financement de l’Union européenne. Il s’agit, entre autres, de camion-citerne incendie, de pick-up de type 4×4 incendie, d’une ambulance de type 4×4 et de plusieurs autres équipements et outils nécessaires à l’accomplissement de leur tâche.

Le général Kili Fiacre, directeur général de l’Office national de la protection civile (Onpc) a, pour sa part, exprimé sa reconnaissance aux présidents des conseils régionaux du Tonkpi et du Guémon pour les ouvrages mis à la disposition de sa structure, avant de rappeler l’importance de la présence des sapeurs-pompiers civils à Man et à Duékoué.

‘’A partir d’ici, les pompiers affectés dans ces régions organisent non seulement des campagnes de prévention, mais également des secours en cas de nécessité, parce que le ministre Vagondo a placé son mandat à la tête de ce département sous le signe de la protection civile de proximité qui nécessite des séances de sensibilisations et d’information’’, a indiqué le patron de l’Onpc.

Aussi a-t-il invité les populations des deux régions et toutes les forces de sécurité à une franche collaboration avec les pompiers civils. ‘’ Évitez les actes de représailles contre les agents déployés dans votre région pour vous secourir‘’, a-t-il conseillé.

Le ministre Albert Toikeusse Mabri, heureux d’accueillir les sapeurs-pompiers civils, a déclaré que ceux-ci auront beaucoup de travail, car, souligne-t-il, le Tonkpi, avec plus d’un million d’habitants, ce sont beaucoup d’infrastructures à protéger. Il a révélé que le Centre de secours d’urgence de Man a été construit par le conseil régional du Tonkpi pour un coût de 150 millions de FCfa.

Quant au président du conseil régional du Guémon, Serey Doh Célestin, il a affirmé que l’ouverture officielle du centre de secours de Duékoué rapproche l’Onpc de la population qui se sent davantage en sécurité. ‘’Nous sommes heureux parce que Duékoué est habitué à des incendies récurrents. Et l’inauguration de cette caserne construite par le conseil régional sur fonds propres, à hauteur de 180 millions, nous fait nous sentir un peu plus en sécurité’’, a-t-il relevé.

Man : Déploiement des sapeurs-pompiers civils, le Centre de secours d’urgence inauguré.

Le général Fiacre Kili, Directeur général de l’Office nationale de la protection civile, (Olpc), a exprimé sa reconnaissance au président du conseil régional du Tonkpi pour l’ouvrage mis à la disposition de sa structure, avant de rappeler l‘importance que revêt la présence des sapeurs-pompiers civils à Man. «A partir d’ici, les pompiers affectés dans cette région organisent non seulement des campagnes de prévention, mais également des secours en cas de nécessité parce que le ministre Vagondo a placé son mandat à la tête de ce département sous le signe de la protection civile de proximité qui nécessite des séances de sensibilisations et d’information », a indiqué le patron de l’Olpc. Selon lui, le centre de secours d’urgence de Man comporte un effectif de 69 pompiers civils, dont 4 femmes et 65 hommes.
Il est placé sous la responsabilité de l’agent Sergent Coulibaly Dramane. « En peu de temps, le centre de secours d’urgence du Tonkpi a réalisé des activités importantes. Depuis le premier janvier, ils sont intervenus sur 37 feux, 159 accidents de circulation, 34 assistances à personne, ils ont eu à transporter 300 blessés dans les accidents, 21 opérations et malheureusement ils ont constaté 10 décès », a souligné le général Fiacre Kili. Il a par la suite demandé à ses collaborateurs de doubler d’ardeur pour faire baisser ces chiffres.
Le ministre Abdalah Albert Toikeusse Mabri, heureux d’accueillir les sapeurs-pompiers suffisamment équipés pour intervenir a indiqué que les sapeurs-pompiers ont véritablement du travail à faire car dit-il, le Tonkpi, avec ses plus d’un millions d’habitants, c’est beaucoup d’infrastructures à protéger.
Avec les nombreuses plantations, les grands marché qui a connu plus d’une dizaine d’incendie, la représentation de la banques centrale, l’agence régionale de la Cegrae, le commerce, les marchés, l’Université, c’est de nombreux services et infrastructures qui ont besoins d’être protégés en plus des nombreuses vies. « Man, c’est plus de 400 accidents de la route par an, avec un taux de létalité qui dépasse 10%. Et un taux de gravité qui fait partie des plus élevés du pays, notamment pour ce qui concerne les deux routes. C’est pourquoi nous sommes heureux de disposer de ce qui nous rassemble ce matin », s’est réjoui le ministre Mabri.
Pour le maire Aboubakar Fofana, l’ouverture officielle du centre de secours rapproche davantage l’Olpc de la population qui se sent davantage en sécurité. Cela règle plusieurs questions liées à la sécurité des personnes et des biens. « Nous sommes heureux parce que Man est habituée à des incendies récurrents. Et l’inauguration de cette caserne nous fait sentir un peu plus en sécurité », a relevé le premier magistrat de la commune de Man.
Le général Vagondo Diomandé, ministre de la sécurité et de la protection civile a exhorté ses collaborateurs à plus d’ardeur et d’engagement au travail et au bon usage de l’ouvrage et du matériel mis à leur disposition, avec le financement de l’Union Européenne. Il s’agit entre autre d’un camion-citerne incendie de 6000 litre, deux pick-up de type 4×4 incendie d’une capacité de 400 litres chacun, une ambulance de type 4×4, un véhicule léger de liaison de type 4×4 et plusieurs autres équipements et outils nécessaires à l’accomplissement de leur tâche.
Le public présent à cette inauguration a eu droit à une séance de simulation sur la prise en charge d’un cas d’accident de la circulation.
Verified by MonsterInsights