preloader

Réhabilitation de l’axe Yamoussoukro Daloa

Ado le bâtisseur

Santé : La construction du nouveau CHR de Katiola a démarré.
Le nouveau château d’eau de Yapi Kouamékro (Bocanda)
Tourisme et loisirs
Mine d’or d’Ity : l’exploitation du futur aurifère de la Côte d’Ivoire
Législatives 2021 : ferméture des bureaux de vote et début des dépouillements après une journée de scrutin.
Côte d’Ivoire – Les élections régionales et municipales fixées au 2 septembre 2023.
Politique – élections locales 2023 : Le RHDP réalise une percée spectaculaire dans des bastions de Laurent Gbagbo.
Aéroport International Félix Houphouët-Boigny (FHB)
Élections locales à Bouaké et dans le Gbêkê : victoire écrasante du RHDP triomphe pour Amadou Koné et Assahoré Jacques
Assainissement et aménagement de la baie de Cocody en 2015.
Le pont de Guintéguéla bientôt livré (région du Bafing).
Côte d’Ivoire / Le Premier ministre lance la construction du pôle gynéco-obstétrique et pédiatrique du CHU de Cocody.
Législatives 2021/circonscription électorale n°097 : la CEI déclare définitivement élue la candidate du Rhdp (Communiqué).
Côte d’Ivoire/Élections locales 2023 : la HACA sensibilise des radios de proximité en vue d’assurer une couverture médiatique éclairée et réussie.
Infrastructures : Des routes et des ponts qui nous rapprochent (La côtière Abidjan – San-Pédro).
Côte d’Ivoire. Législatives. Scrutin sans incident dans la deuxième ville du pays.
Inauguration du Canal de Vridi élargi et Approfondi.
COTE D’IVOIRE : les mareyeuses de Sassandra, sensibilisées à une après pêche durable
Contribution – Alassane Ouattara a-t-il réussi à imposer un nouvel ordre politique en Côte d’Ivoire ?.
Violences électorales en Côte-d’Ivoire : Ouattara évoque des « implications » surprenantes
La SICOGI a lancé le vendredi 05 avril à la préfecture de Man.
Autoroute Abidjan San-Pédro.
Le nouveau terminal céréalier du port d’Abidjan provisoirement réceptionné.
Autoroute du Nord : inaugurée ce jeudi, la section Tiebissou-Bouaké en chiffres.
Axe Yakro Bouaflé Daloa_13

Réhabilitation de la route Yamoussoukro Bouaflé Daloa.

Le Gouvernement de la République de Côte d’Ivoire entend depuis la sortie de crise, relever le défi d'offrir des infrastructures routières de qualité à la population qui se déploie en plusieurs axes, dont :
- La rénovation et l’entretien de l’existant
- L’extension du réseau aussi bien en rase campagne qu'en zone urbaine.
C'est dans cette vision que s'inscrit la réhabilitation de l’axe routier Yamoussoukro - Bouaflé - Daloa, lancée depuis le samedi 02 décembre 2017 par le Premier Ministre AMADOU GON COULIBALY. Cet axe est l’un des plus important du réseau routier national qui, à partir de Yamoussoukro, constitue l’axe de distribution du trafic vers les réseaux Ouest, Nord-ouest et Centre-ouest du pays. Le samedi
D'un linéaire de 145 km, le revêtement du tronçon sera composé de 6 cm de Béton Bitumineux (BB), de 15 cm (GNT) de couche de base et du recyclage en place sur une épaisseur de 25 cm de l’ancienne structure de chaussée.
Ce projet comprend la construction d’aires de stationnement favorisant la commercialisation des produits agricoles le long de la voie, la rénovation ou le rétablissement des réseaux de drainage, la reconstruction des ouvrages défectueux et la signalisation routière.
D'un montant total de 67 Milliards de FCFA, financé entièrement par l'Etat à travers le Trésor, les travaux de ce projet seront exécutés par l'Entreprise NSE et dureront 24 mois.
La réhabilitation de cet axe aura de façon majeure, des impacts socio-économiques sur les villes principales (Yamoussoukro, Bouaflé, Daloa ), les villes et localités secondaires des régions traversées et les villes de l’Ouest et du Nord-ouest.
Elle contribuera à la croissance économique du pays par l’amélioration quantitative et qualitative des infrastructures de transport afin de faciliter la mobilité et l’accès à des zones importantes de productions agricoles, vivrières et minières, à l’amélioration de la sécurité routière, au renforcement du statut de pôle économique régional pour la ville de Daloa, à la réduction des pertes de productions vivrières afin d'améliorer les revenus des producteurs agricoles et la lutte contre la pauvreté, à la facilitation des échanges entre les régions desservies et la mégalopole d’Abidjan.

L'axe Yamoussoukro Bouaflé Daloa va coûter 67 Milliards de CFA

Le Premier Ministre, Amadou Gon COULIBALY, a procédé, à Daloa, au lancement des travaux de la route Yamoussoukro-Bouaflé-Daloa, longue de 145 km.
Pour le Premier Ministre, ces travaux qui vont coûter plus de 67 milliards FCFA vont permettre l’amélioration substantielle de la sécurité routière, le renforcement des bases de la croissance économique dans les régions desservies et la mégalopole d’Abidjan.
Ce qui permettra un accès facile à ces zones importantes de productions agricoles et minières. Le Premier Ministre Amadou Gon COULIBALY, et le Ministre des Infrastructures économiques Amedé Koffi KOUAKOU, ont insisté sur la qualité et le respect des travaux prévus durer 24 mois.

Lancement des travaux de réhabilitation de l’axe Daloa Yamoussoukro: 15 000 personnes se mobilisent pour dire merci à Ouattara

Le lancement des travaux de réhabilitation de l’axe Daloa-Yamoussoukro a enregistré du beau monde ce samedi 2 décembre 2017. Cette cérémonie qui avait pour but de donner le top départ des travaux s’est transformée en une grande manifestation de remerciements des populations des régions du Haut Sassandra, de la Marahoué et du District de Yamoussoukro au chef de l’Etat, Alassane Ouattara. Et dans l’histoire de l’organisation des manifestations à Daloa, rares sont celles qui ont atteint ce niveau de mobilisation. La place du corridor de Balouzou à l’entrée de la cité des Antilopes s’est avérée exiguë pour accueillir la marée humaine de près de 15 000 personnes qui a déferlé sur Daloa. Visiblement heureux de cette grosse mobilisation, le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly n’a pas caché sa joie devant ce travail abattu par le comité d’organisation, avec à sa tête le Secrétaire d’Etat Mamadou Touré. Au-delà de la région du Haut Sassandra, avec le chef-lieu de district Daloa et d’autres villes comme Issia, Vavoua, Zoukougbeu et Gonaté, les populations sont venues aussi de la région de la Marahoué, précisément de Bouaflé, Zuénoula, Sinfra, Gohitafla et Bonon et également du District Autonome de Yamoussoukro pour s’associer à cette reconnaissance populaire au président de la République. A côté des populations, les élus et cadres de ces régions ont répondu à l’appel du comité d’organisation. L’ensemble des membres du Gouvernement issus de ces régions, des députés et des maires ont assisté à cet événement. L’on notait également la présence de figures emblématiques de Daloa comme le Pr Alphonse Djédjé Mady, président du Conseil régional, des anciens ministres tels que Léopoldine Tiezan Coffie, Brito Nama Boniface, Mathieu Babaud Darret, d’illustres cadres comme Antoine Gnizako, Bamba Yacouba etc. Au niveau de la Marahoué, la forte délégation était conduite par Charles Koffi Diby, Président du Conseil Economique, social, environnemental et culturel qui a reçu un vibrant hommage de la part du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly pour ce qu’il a fait et ce qu’il continue de faire pour la Côte d’Ivoire. Pour le District de Yamoussoukro, outre le ministre Souleymane Diarrassouba, le Gouverneur du district Augustin Thiam a effectué le déplacement. Après une présentation détaillée des travaux qui prend en compte le coût et les spécifications techniques de cette route, le Ministre des Infrastructures Economiques, Amédé Koffi Kouakou a rappelé sa volonté d’affichée de faire un suivi rigoureux de tous les travaux d’infrastructures en Côte d’Ivoire. « Je voudrais me tourner vers les acteurs de la chaine des travaux pour les inviter à la plus grande responsabilité dans l’exécution de leurs tâches afin d’assurer une qualité irréprochable à l’ouvrage. Les importants efforts que fait le Gouvernement pour financer ces travaux malgré les tentions perceptibles sur la trésorerie de l’Etat, commandent que ceux-ci soient réalisés avec le meilleur soin. Comme je l’ai indiqué ailleurs, j’y veillerai attentivement, sans faiblir », a indiqué le Ministre des Infrastructures Economiques. A sa suite, le Pr Alphonse Djédjé Mady, président du Conseil régional du Haut Sassandra et porte-parole des populations des trois régions bénéficiaires de cette réhabilitation a salué cette action du chef de l’Etat qui vient concrétiser le rêve de tout un peuple. « C’est le rêve de tout un peuple qui devient une réalité aujourd’hui. Nous avons subi pendant des mois et des mois la traversée pénitentiaire, nous avons subi le calvaire de Daloa à Yamoussoukro. La dégradation de cette portion de route a causé des pannes à nos véhicules, facilité la tâche aux coupeurs de route et entraîné des accidents souvent mortels… Nos colonnes vertébrales ont payé un lourd tribut à chaque traversée. Nous nous demandions à quand la fin du calvaire. Aujourd’hui, Alassane Ouattara nous dit « frères et sœurs », l’épreuve prend fin. Quel soulagement ! », a indiqué le Pr Djédjé Mady. Notons également que cette cérémonie a enregistré la participation de chefs traditionnels venus des trois régions. Et le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, a son arrivée dans la cité des Antilopes a rendu une visite de courtoisie à l’imam central et à l’archevêque de Daloa.
Verified by MonsterInsights