preloader

Bientôt une agence de gestion de l’eau en milieu rural

Ado le bâtisseur

Réhabilitation de l’hôpital de Séguéla.
Le chateau d’eau de Bouna
RHDP/ Législatives 2021 à Touba : Moussa Sanogo place sa campagne sous le signe du rassemblement.
Route Odienné-Gbéléban : un vecteur de développement économique et social de la région du Kabadougou
Yamoussoukro/Clôture de la campagne électorale : le Ministre Souleymane Diarrassouba invite les populations à voter massivement les candidats du RHDP.
Côte d’Ivoire-AIP/ Le Prof Aghi Bahi invite les journalistes à contribuer à la surveillance de l’intégrité de l’élection.
L’éditorial de Sam Wakouboué : Les GOR, l’éternel repli identitaire.
Session ordinaire 2022 de l’Assemblée nationale : 65 projets de loi examinés et adoptés contre 23 projets en 2021.
Remise des spécimens de bulletins de vote et affiches : Kuibiert appelle à une campagne « civilisée ».
Transport urbain d’Abidjan : Alassane Ouattara et Akinwumi Adésina lancent les travaux, d’élargissement de la route de la prison civile
Collège Moderne de Bourébo
Pont d’Aboisso (vers Noé)
Autoroute Abidjan Yamoussoukro
La SICOGI a lancé le vendredi 05 avril à la préfecture de Man.
Politique – Bisbilles entre le PPA-CI et le PDCI en vue des municipales à Abidjan : C’est le RHDP qui se frotte les mains.
Réhabilitation du Stade de Bouaké
Afrique – Côte d’Ivoire. La centrale solaire de Boundiali améliore le mix énergétique.
Le cas Boribana à Attécoubé – La population a été indemnisée depuis 2019.
Côte d’Ivoire-AIP/ SARA 2023 : Le Président Ouattara offre 30 génisses gestantes du Brésil à des éleveurs.
Bingerville: les travaux du Tribunal de Première Instance(TPI) de Bingerville en cours d’achèvement.
Politique – Élections régionales du Haut-Sassandra : Paniqué, Djédjé Mady verse dans le tribalisme et la xénophobie.
Stade Olympique Ebimpé (60.000 places) (Anyama)
Abidjan Cocody : le Boulevard de France Redressé vient renforcer la fluidité du trafic dans la commune
Présentation des candidats RHDP aux élections régionales et municipales le 13 juillet 2023 à 14h30 à la patinoire Sofitel hôtel Ivoire en présence de SEM Alassane Ouattara.
Université de Bondoukou : d’importants investissements pour des infrastructures de qualité.
Agence_gestion_eau_milieu_rural_RCI_CIV_1

CÔTE D’IVOIRE : bientôt une agence de gestion de l’eau en milieu rural.

Le gouvernement de la Côte d’Ivoire envisage la création d’une agence qui aura la charge de gérer l’eau en milieu rural. Le projet a été dévoilé récemment par le ministre ivoirien de l’Hydraulique, Laurent Tchagba.
Les zones rurales de la Côte d’Ivoire disposeront bientôt de leur propre agence de gestion de l’eau. Le 13 octobre 2020, le ministre ivoirien de l’Hydraulique, Laurent Tchagba a dévoilé ce projet qui pourrait améliorer le service d’approvisionnement en eau en milieu rural. La mise en place de la structure devrait aussi atténuer la charge de travail de l’Office national de l’eau potable (Onep), qui gère actuellement l’eau en milieux urbain et rural. « En même temps que nous réglons les problèmes d’eau dans les milieux urbain et semi-urbain, nous avons la responsabilité de régler les problèmes en milieu rural, affirme le ministre Laurent Tchagba. Les problèmes diffèrent selon chaque zone. En milieu rural par exemple, nous devons tenir compte des régions, des mairies et des villages ou encore des artisanats réparateurs. Tout cela a besoin d’être adressé pour être pris en compte dans les décrets d’application de la loi qui demande à ce qu’on fasse les transferts de compétence au niveau territorial ».

La future agence devra également recenser les problèmes techniques repérés sur les systèmes d’approvisionnement en eau de ses zones de compétence. Ces problèmes devront être adressés à la Société de distribution d’eau de Côte d’Ivoire (Sodeci) qui se chargera de les résoudre.

Le projet de création de l’agence de gestion de l’eau en milieu rural intervient alors que plusieurs autres initiatives en faveur des populations de ces zones reculées sont en cours en Côte d’Ivoire. Il s’agit par exemple du programme BID-Uemoa d’hydraulique et d’assainissement en milieu rural, dont la deuxième phase a été lancée en décembre 2019. La partie ivoirienne du programme prévoit l’aménagement de 120 pompes à motricité humaines dans les zones rurales et la construction de 60 installations d’adduction d’eau potable (AEP). En ce qui concerne l’assainissement, le gouvernement de ce pays d’Afrique de l’ouest prévoit, dans les régions du Poro, Tchologo, Kabadougou Folon et de la Bagoué, la construction de 2 250 latrines améliorées dans les foyers, et 60 autres pour les édifices publics.

Le financement de l’ensemble du programme est assuré par la Banque islamique de développement (BID), la Commission de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) et les États membres à hauteur de 68 milliards de francs CFA (104 millions d’euros). En Côte d’Ivoire la réalisation de ce programme devrait coûter 8,4 milliards de francs CFA, soit près de 13 millions d’euros.

Agence_gestion_eau_milieu_rural_RCI_CIV_2
Agence_gestion_eau_milieu_rural_RCI_CIV_3
Agence_gestion_eau_milieu_rural_RCI_CIV_4
Agence_gestion_eau_milieu_rural_RCI_CIV_5
Agence_gestion_eau_milieu_rural_RCI_CIV_6
Verified by MonsterInsights