preloader

Chateau d’eau d’Anyama.

Ado le bâtisseur

Résultats des Elections municipales régionales et sénatoriales (02/09/2023) et (16/09/2023).
Transformation du cacao : le Premier Ministre Patrick Achi salue la contribution de Cargill à l’industrialisation de la filière.
San-Pédro dispose désormais d’un centre de secours d’urgence.
Construction d’une usine de production d’articles hygiéniques à Aboisso.
Une usine de décorticage de riz à Odiénné.
Santé : le Premier Ministre inaugure le nouveau CHR de San Pedro.
Lutte contre le cancer : Le gouvernement renforce l’arsenal thérapeutique.
Yamoussoukro : L’opération de logements sociaux et de terrains viabilisés lancée.
Contribution – Alassane Ouattara a-t-il réussi à imposer un nouvel ordre politique en Côte d’Ivoire ?.
Les félicitations des candidats retenus pour défendre les couleurs du RHDP par le président du parti.
Politique – Après ses propos injurieux et belliqueux/Le Sénateur Agbahi Félicien met Koua Justin et le PPA-CI en garde : « Ce pays n’acceptera plus le désordre »
Affaissement du pont ferroviaire reliant la Côte d’Ivoire et le Burkina.
La promenade du bord de mer à Port-Bouët, entre Nice et Santa-Monica.
Législatives 2021 : Le soutien de taille d’Amédé Kouakou à Nadine Gneba à Lauzoua-Yocoboué.
l’Hôpital Mère-Enfant : pose de la 1ère pierre (2013).
Législatives 2021 : 400 observateurs du CNDH déployés sur le territoire national.
Tourisme et loisirs
Politique – Municipale à Yopougon : l’historique victoire écrasante d’Adama Bictogo.
Autoroute Yamoussoukro – Tiébissou : Les travaux bientôt terminés.
Côte d’Ivoire. Législatives. Des comités de veille pour « Zéro perte en vie humaine ».
Visite d’état dans le Moronou : la localité d’Assiè Akpèssè s’illumine. (village de la commune de M’Batto)
Côte d’Ivoire : Inauguration de l’autoroute Yamoussoukro-Tiébissou : le maire N’dri Germain appelle à une grande mobilisation.
Le quartier Amakpétabous d’Adzopé accède à l’électricité.
Mise en service le poste de distribution d’électricité d’Anani (Port-Bouët)
Parc des expositions d’Abidjan Port-Bouët : la première phase des travaux s’achève à la fin de l’année 2022.
Chateau eau Anyama_CIV_11

Le chateau d'eau d'Anyama.

Le déficit en eau d’Anyama comblé par le renforcement de la capacité du château d’eau
Le président de la République,SEM Alassane Ouattara, procède, samedi, après six mois de travaux, au raccordement de quatre forages au château d’eau d’Anyama pour le renforcement de sa capacité de production, annonce un communiqué du ministère des Infrastructures économiques parvenu jeudi, à l’AIP.
Financée à hauteur de 1,3 milliard de FCFA par la Banque mondiale, la mise en exploitation de ces forages, d’une capacité de 26.000 m3/jour permettra de satisfaire les besoins actuels en eau potable de la ville d’Anyama, Bimbresso, Akandjé et de certains quartiers d’Abobo estimés à quelque 4.000 m3/jour.
Ces travaux permettront de satisfaire durablement les besoins de certains quartiers d’Abobo qui seront desservis et ceux des quartiers défavorisés d’Anyama, la rendant progressivement autonome vis-à-vis de la station d’Anonkoua-Kouté.
Le gouvernement espère, à travers ce projet, améliorer la pratique d’une hygiène corporelle et alimentaire convenable, réduisant l’incidence des maladies d’origine hydrique, améliorer les conditions de vie par la suppression de la corvée d’eau pour les femmes et les enfants.
Ces derniers pourraient alors s’adonner à des activités productrices de revenus et à l'éducation avec la diminution du temps alloué à l’approvisionnement en eau.
L’opportunité de mise en valeur du potentiel agricole et pastoral par le développement de petits potagers domestiques et l'amélioration de la santé des animaux est également envisagée, tout comme la facilitation des efforts à fournir par les économiquement faibles pour avoir accès à de l’eau potable en déboursant 1500 FCFA par fût de 200 litres.
Tous ces efforts devraient converger vers la diminution du taux de mortalité, particulièrement chez les enfants, l’accroissement de l’espérance de vie et l’accroissement de revenu des femmes et des groupes vulnérables à travers les emplois salariés et le développement indirect d’activités génératrices de revenus comme la petite restauration ou le petit commerce au niveau des chantiers.
Avant ce chantier d’Anyama, le président Alassane Ouattara avait inauguré, début mars, la station de traitement de Bonoua I qui avait nécessité un investissement de 59,5 milliards de FCFA pour améliorer les conditions d’approvisionnement en eau potable de près de deux millions de personnes, au Sud d’Abidjan, par une production additionnelle de 80.000m3/jour.
En décembre 2014, Yopougon bénéficiait d’un investissement de 15 milliards de F.CFA pour le doublement de la capacité du château avec une production supplémentaire de 44.000 m3.
Le Programme présidentiel d’urgence a arrêté 12 projets d’un coût de 165
milliards pour la production d’un supplément de 250.000 m3 d’eau en vue de combler le déficit de 200.000 m3 d’eau dont souffrait quotidiennement les foyers abidjanais.

Le Président Ouattara procède à l’ouverture des vannes du nouveau château d’eau d’Anyama.

Le président de la République Alassane Ouattara, a procédé samedi à l’ouverture des vannes du nouveau château d’eau d’Anyama.
Selon M. Ouattara, ce nouveau château d’une capacité de 10000 m3 d’eau par jour permettra d’améliorer les conditions de vie des populations de la ville d’Anyama et des sous-quartiers de la commune d’Abobo dont N’dotré et PK18.
Il a également précisé que la ville d’Anyama fournissait 4000m3 d’eau par jour pour une demande de 8000m3.
Le nouveau château d’Anyama qui a été construit en dix mois a été financé à hauteur de deux milliards F CFA. Il est implanté sur un site de 4800 m2. Il est construit en béton armé et il est de forme cylindro-conique à 15 m de hauteur avec une capacité de 500m3 sur tour.
Chateau eau Anyama_CIV_7
Chateau eau Anyama_CIV_12
Chateau eau Anyama_CIV_13
Chateau eau Anyama_CIV_4
Chateau eau Anyama_CIV_3
Verified by MonsterInsights