preloader

Réhabilitation du Lycée technique de Bouaké

Ado le bâtisseur

Arrah : Ane Boni Siméon appelle à voter massivement la liste RHDP
4ème Pont d’Abidjan : les nouvelles de l’avancée des travaux.
Le chateau d’eau de N’dotré
Usine d’anacarde de Korhogo
Le gouvernement annonce la construction des aéroports de Kong et de Séguéla en 2019
Le Sénat de Côte d’Ivoire
Communiqué | Affichage de la Liste Electorale Provisoire (LEP) 2023.
Politique- Côte d’Ivoire : fin de la campagne des élections sénatoriales ce jeudi, le RHDP d’Alassane Ouattara favori au scrutin du 16 septembre.
Reconstruction des abattoirs de Port-Bouêt
Bientôt une agence de gestion de l’eau en milieu rural
Infrastructure sanitaire : le Premier Ministre Patrick Achi remet officiellement les clés de l’hôpital général de Danané d’un coût de 24,9 milliards de FCFA.
Electrification du village de Polonou (15km de Didiévi)
Inauguration de la voirie bîtumée de Yamoussoukro
Pose de la 1ère pierre d’un CHR à Man.
Economie – Coton : la Côte d’Ivoire reconduite à la tête du comité permanent du Conseil international (Communiqué).
Un des piliers de l’émergence (Longtemps délaissé, le secteur minier offre de larges perspectives de développement)
Remise à niveau de l’offre sanitaire en Côte d’Ivoire.
Le Président Alassane Ouattara lance les travaux de bitumage de l’axe Sinfra-Bouaflé.
Côte d’Ivoire/Élections locales : la CEI révèle une liste électorale de 8 012 424 électeurs pour 10 761 lieux de vote.
Université de Korhogo (Péléforo Gbon Coulibaly).
21.700 habitants de Fronan reliés au réseau d’adduction d’eau
Kits scolaires fournis par l’UNICEF et le gouvernement
Le quartier Gare de Ferkéssédougou salue les actions de développement de la municipalité
La réfection de la côtière prolongée jusqu’à la ville de Tabou.
Municipales et régionales du 2 septembre/Geoffroy-Julien Kouao (politologue) : « Cette victoire du RHDP devrait inquiéter ses adversaires ».
Lycee technique de Bouaké_3

Les clés du nouveau lycée technique de Bouaké seront officiellement remises par le Premier ministre Duncan

Le Premier ministre procédera bientôt à la remise symbolique au ministre de l’Education nationale et de l’Enseignement technique, des clés du lycée technique de Bouaké (Centre-région de Gbèkè) réhabilité à hauteur de 4,9 milliards de francs CFA dans le cadre du Projet d’appui au programme de reconstruction des infrastructures dans la zone Centre, Nord, Ouest (Projet REC-CNO).
Cet établissement rouvre ses portes après 10 années de fermeture grâce au soutien financier de la Banque islamique du développement (BID) qui a contribué pour 4,18 milliards de francs dans l’exécution des travaux contre 742,2 millions de francs CFA pour la partie ivoirienne.
Les travaux ont consisté à la construction et à la réhabilitation des logements pour les responsables administratifs et certains membres du corps enseignant sans oublier un internat et un réfectoire modernes et équipés.
La cérémonie d’inauguration du lycée technique de Bouaké vise d’une part, à démontrer la volonté du gouvernement à mettre en œuvre de façon concrète l’a
déquation formation-éducation-emploi et d’autre part, la clôture des activités du projet REC-CNO en exécution depuis juin 2009, souligne-t-on.

Lycée technique de Bouaké: Une jeunesse bien formée, un atout pour l’émergence, estime Duncan

C’est avec « une jeunesse bien formée et aux compétences aiguisées, que notre pays remportera la bataille de l’émergence, dans un monde devenu un village planétaire très compétitif et sélectif », a estimé le premier ministre ivoirien, également ministre de l'Economie, des Finances et du Budget, Daniel Kablan Duncan le lundi 27 octobre à Bouaké.
Le chef du gouvernement a tenu ces propos lors de la cérémonie de remise des infrastructures réhabilitées et équipées du lycée technique de Bouaké, l’un des grands établissements où se bâtit l’avenir de notre jeunesse.
« Je tiens donc à réaffirmer, par cette inauguration, la place éminemment importante qu’occupe la formation de la jeunesse dans le programme du Gouvernement de Son Excellence Alassane OUATTARA, Président de la République. En effet, nous le savons tous, la force d’un Etat comme le nôtre, qui aspire à être un pays émergent à l’horizon 2020, s’appuie principalement sur la qualité de ses ressources humaines qui constituent une richesse incommensurable », a insisté M. Duncan.
«Or il ne faut jamais craindre qu’il y ait trop de sujets, trop de citoyens : vu qu’il n’est de richesse, ni de force que d’hommes », a encore précisé Daniel Kablan Duncan qui citait alors une expression de Jean Bodin.
Le premier ministre ivoirien a donc saisi l’occasion pour saluer les efforts de la Ministre Kandia Camara, de l’Education nationale et de l’Enseignement technique.
« Je me félicite particulièrement de ce que vous ayez permis l’ouverture partielle du lycée technique de Bouaké sur son site originel depuis la rentrée scolaire 2013-2014. Ce qui a permis à l’établissement, en dépit de quelques difficultés, d’obtenir un taux de réussite au BAC 2014 fort appréciable de 70% », a-t-il encouragé.
Avant, de saluer et de remercier « nos Partenaires Techniques et Financiers pour leur soutien aux efforts de développement de la Côte d’Ivoire… »
La réhabilitation et l’équipement du Lycée Technique de Bouaké s’inscrit dans un vaste programme de coopération avec la BID, dans le cadre des efforts entrepris par le Gouvernement pour essayer de minimiser les effets néfastes de la crise militaro- politique qui a particulièrement affecté les zones Centre, Nord et Ouest de notre pays.

Les élèves du lycée technique invités à s’intéresser davantage aux nouvelles technologies

Se retrouver afin de se remémorer des souvenirs partagés sur les bancs de l'école, tel est l'objectif de la journée de retrouvailles organisée récemment à Bouaké par les anciens élèves du lycée technique de Bouaké.
Réunissant près 200 personnes, cette journée d'amitié et d'hommage aux anciens personnels du lycée technique de Bouaké a débuté sur un concours d'innovation technologique pour les actuels élèves de cet établissement sous le signe de l'excellence et de l'ouverture sur le monde. Cette cérémonie co-parrainée par Cissé Aboubakari et Soro Nongolougo, respectivement Directeur général adjoint des Impôts et Directeur général de la SNDI, avait pour thème: «La contribution des anciens élèves à la promotion, à l'encadrement et à l'insertion de leurs cadets dans le monde de travail: Approche de solution».
Elle a permis de réunir plusieurs générations qui ont partagé des souvenirs et regards communs au fil des années. Se succédant au pupitre, les co-parrains, eux-mêmes des anciens élèves du lycée technique de Bouaké, ont salué l'initiative de Diakité Mory, proviseur dudit lycée avant d'inviter élèves et enseignants à faire en sorte que l'école demeure un creuset d'excellence.
Aussi, ils ont exhorté les élèves à s'intéresser davantage aux nouvelles technologies.
«Ce sont des filières pourvoyeuses d'emplois et de richesse», a indiqué Soro Nongolougo. Cissé Aboubakari, Directeur général adjoint des Impôts a, quant-à lui souligné que l'avenir du continent Africain se trouve dans l'innovation, la créativité et la recherche scientifique. Cette journée a donc été l'occasion de retrouvailles, de rencontres et d'échanges entre anciens et leurs jeunes frères actuellement élèves du lycée technique de Bouaké afin que les devanciers servent de modèles aux plus jeunes.

Réhabilitation du lycée technique de Bouaké : 1 500 élèves regagnent leur établissement à la rentrée prochaine

La Banque islamique de développement (BID) offre 2,6 milliards
Les 1.500 élèves du lycée technique de Bouaké délocalisé au lycée technique de Yopougon retrouveront leur lycée flambant neuf à compter de la rentrée prochaine.
Et ce, grâce à la Banque islamique de développement (BID) qui a financé la réhabilitation de ce lycée entièrement dévasté lors des crises successives qu’a connues la Côte d’Ivoire à hauteur de 2,6 milliards.
Les travaux de réhabilitation ont été lancés le mercredi 26 février dernier par Kandia Camara, ministre de l’Education nationale et de l’enseignement technique.
Au cours de cette cérémonie, le premier responsable de l’école ivoirienne a exprimé toute sa reconnaissance à la Banque Islamique de développement (Bid), principale bailleur et félicité son prédécesseur, le ministre Albert Flindé, pour son implication effective quant à l’aboutissement du projet.
C’est pourquoi, a-t-elle dit "je serai plus heureuse de réceptionner les bâtiments en sa présence". Kandia a rappelé que le coût des travaux s’élève à 2,6 milliards de nos francs et permettra aux 1500 élèves délocalisés au lycée technique de Yopougon de retrouver un lycée flambant neuf.
Dans cet établissement, la réhabilitation prévoit un internat, des logements pour les agents de l’administration et tous les équipements indispensables à son bon fonctionnement.
Lycee technique de Bouaké_1
Lycee technique de Bouaké_6
Lycee technique de Bouaké_11
Lycee technique de Bouaké_9
Lycee technique de Bouaké_7
Verified by MonsterInsights