preloader

Port de San-Pédro (unité de fabrication de glace)

Ado le bâtisseur

Pont de Jacqueville (Philippe Grégoire Yacé)
Éducation : inauguration du collège Dominique Ouattara de Ouragahio.
Stade Félix Houphouët-Boigny (Félicia)
1er supercalculateur de Côte d’Ivoire
84 M€ pour l’assainissement et le drainage à Abidjan
Ouverture en 2015 de l’hôpital Saint Joseph Moscati de Yamoussoukro
Violences électorales en Côte-d’Ivoire : Ouattara évoque des « implications » surprenantes
La SICOGI a lancé le vendredi 05 avril à la préfecture de Man.
Le Premier Ministre, Patrick Achi lance les travaux du CHU d’Abobo.
Infrastructures judiciaires : La maison d’arrêt et de correction de la ville de Guiglo.
Législatives Côte-d’Ivoire : Sylvestre Emmou à Port-Bouët et Coulibaly Sériba à Bassam confirmés vainqueurs.
Infrastructures routières : L’axe Daloa-Zuénoula en chantier.
5ème pont d’Abidjan : Un chef-d’œuvre régional sur la Baie de Cocody.
INP-HB Formation de Pilotes d’Aéronefs et Mécaniciens.
EISA et Carter jugent les législatives ivoiriennes « largement transparentes ».
Voie Express Mohamed VI (Abobo-Anyama)
Ralliement : N’Gatta Joseph vire au Rhdp.
Session ordinaire 2022 de l’Assemblée nationale : 65 projets de loi examinés et adoptés contre 23 projets en 2021.
Le Chef de L’État a présidé la Cérémonie Officielle de lever de rideau des Assemblées Annuelles 2023 du FMI et de la Banque Mondiale à Abidjan.
Bitumage de la route Kani Boundiali
Aéroport d’Odiénné en cours de réhabilitation
Bitumage de l’axe Odiénné Gbéléban
Économie: les ports de San-Pédro et d’Anvers en Belgique renouvellent leur partenariat.
Approvisionnement d’Abidjan en eau potable à partir de Songon
Gagnoa : L’Ageroute débroussaille des kilomètres de routes bitumées
San-Pedro_Unité_Glace_10

Une unité de fabrication de glace au port de San-Pédro

Le port de pêche de San Pedro accueille une nouvelle unité de fabrication de glace.
San Pedro, Une nouvelle unité de fabrication de glaces a été ouverte au port de pêche du Port autonome de San Pedro (PASP), en présence des autorités portuaires et des acteurs du secteur.
Construite sur une superficie de 320 M², cette unité industrielle appartenant au groupe Auris, dispose d'une capacité de production journalière de 10 tonnes de glaces pour la conservation des poissons pêchés. Elle démarre avec 7 employés permanents.
Le besoin journalier de glace au port de pêche de San Pedro est d’environ 80 tonnes, selon le PASP, pour une offre jusque-là estimée à sept tonnes par jour.
La nouvelle fabrique va contribuer à porter la production journalière à un total de 17 tonnes, pour ce port de pêche qui enregistre 1200 tonnes de poissons pêchés par an.
« C’est un premier pas; notre ambition en nous installant au port de San Pedro est de doubler dans 12 mois notre production journalière de glace, en misant à la fois sur la qualité et la salubrité, afin que le produit qui sera mis à la disposition des consommateurs soit un produit référentiel », a déclaré le DG d’Auris, Anselme Azi.
« L’installation de cette nouvelle fabrique de glace traduit la volonté de la Direction générale du PASP d’améliorer la qualité des produits de mer commercialisés au port de San Pedro et par ricochet d’améliorer la qualité de vie des populations de San Pedro et partant du Bas Sassandra », a soutenu le représentant du DG du PASP, colonel Fadiga Aly, commandant de la capitainerie.
Depuis sa rénovation en 1997, le port de pêche de San Pedro ne bénéficiait que d’une seule fabrique de glace d’une capacité de production journalière de 10 tonnes, descendue à 7 tonnes. Cette première fabrique est gérée en régie par le PASP.
Selon la responsable administrative du port de pêche, Dali Marlène, le Directeur général du PASP, Hilaire Lamizana, ayant décidé de faire de ce port de pêche une plateforme moderne, celui-ci est devenu un pôle d’attraction incontournable pour les pêcheurs de Sassandra, Grand-Béréby et Tabou. Une situation qui a rendu plus qu’insuffisant la glace produite pour une rotation de 400 pirogues par an, avec plus de 400 pêcheurs.
Pour le porte-parole des pêcheurs de San Pedro, Awortwe Kweko, en suscitant l’installation d’une seconde unité de production, à travers la société Auris Performance, la Direction générale du PASP a entendu leurs cris de détresse et vient ainsi les soulager. « Nous souhaitons que cette société fasse de la glace de qualité qui puisse durer longtemps en mer et à un coût abordable », a-t-il plaidé.

Le port de pêche de San Pedro accueille une nouvelle fabrique de glaces alimentaires

Le mardi 16 avril 2019, s’est tenue la cérémonie d’inauguration des locaux et de lancement officiel des activités de la société AURIS PERFORMANCE, dans l’enceinte du port de pêche de San Pedro.
Cet opérateur économique exerçant dans le cadre de la fabrique de glaces s’installe avec un ouvrage d’une capacité de près de 10 tonnes/ jour, pour ainsi accroître la production globale de glaces d’environ 20%, selon M. Anselme AZI, Directeur Général de AURIS PERFORMACE.
Le démarrage des activités de cette société répond à la volonté du directeur général du PASP M. Hilaire LAMIZANA d’une part, en vue de satisfaire au mieux les besoins exprimés en glaces et en conservation des fruits de la mer, et d’autre part pour améliorer la qualité des produits de la pêche.
Selon le Colonel FADIGA, commandant du Port, représentant le DG du PASP pour l’occasion, cette unité de fabrique est un facteur de performances du port de pêche et aussi, de tout le port de San Pedro. Avec cette nouvelle fabrique l’autorité portuaire entend améliorer la qualité de vie des populations de la ville de San Pedro et alentour.

Les vendeuses de poissons du port de pêche de San Pedro s’organisent en coopérative

Les vendeuses grossistes, mareyeuses et détaillantes de poissons du port de pêche de San Pedro, au sein du Port autonome de San Pedro (PASP), ont présenté officiellement, au centre culturel, la coopérative qu’elles ont mise sur pied pour mieux s’organiser, rendre plus crédible et plus performant leur commerce.
Soutenues par le Secrétaire d’Etat chargé de la promotion des PME, Anoblé Miezan Félix, parrain de la cérémonie, et par le Directeur général du PASP, Marcel Hilaire Lamizana, les vendeuses de poissons du PASP, au nombre de 240, ont lancé le processus de création de leur coopérative en 2014. Il a abouti en 2017 à la publication officielle de l’existence du groupement dans le journal officiel de Côte d’Ivoire. La présidente de la coopérative, investie samedi, est Mme Niamkey Bénié Monique.
«Il était nécessaire de nous réunir pour booster notre rendement (…) ainsi, là où de manière isolée, nous n’aurions pas pu capter d’importants marchés, aujourd’hui par la grâce de Dieu, avec nos efforts conjugués, nous traitons un trafic plus important », a déclaré la porte-parole de la coopérative, Tiéléo Dénise, vice-présidente, notant également le soutien d’institutions internationales.
Les vendeuses ont remercié la Direction générale du PASP pour son soutien matériel et moral, sans lequel ce projet n’aurait pu voir le jour, eu égard aux réticences des femmes au départ, surtout que, note-t-on, avec le démarrage de la pêche aux thons au Port de pêche de San Pedro, la coopérative a pu en acheter plusieurs tonnes par semaine. Les vendeuses n’auraient pas pu, selon elles-mêmes, réussir isolement cette performance.
Le représentant du DG du Port, Col Brou Barthélemy, chef du département sureté et sécurité du PASP, et celui du Secrétaire d’Etat, Gueu Paulin, adjoint au maire, ont salué le courage de ces femmes vendeuses de poissons du PASP et souligné l’important rôle qu’elles jouent dans la vie socioéconomique de San Pedro, en approvisionnant quotidiennement les marchés.
Soutenues par leur faîtière nationale, les vendeuses de poissons du PASP, en quittant le secteur informel pour s’organiser en société coopérative, se donnent la chance d’accéder aux ressources économiques, aux crédits financiers, à la justice et à la défense de leurs droits, à l’amélioration de leur environnement de travail, a-t-on souligné.
Verified by MonsterInsights