preloader

Réhabilitation du CHU de Yopougon.

Ado le bâtisseur

Environ 129 logements sociaux seront construits à Guiglo (Ouest)
Politique – Interview/Gouali Dodo (Directeur départemental de campagne associé) : « On ne peut pas traiter des gens de prédateurs des terres et solliciter leurs suffrages ».
L’Université d’Adiaké en gestation.
Extension du port autonome d’Abidjan (PAA).
Plateau-Cité administrative: inauguration des Tours A et B réhabilités.
Réhabilitation du Lycée technique de Bouaké
Centre d’innovations et des technologies de l’anacarde (CITA) -Usine école.
Ouragahio va bénéficié de 4km de bitume
thumbnail
Législatives 2021 : 2ème jour de proclamation des résultats par la CEI, le RHDP consolide son avance.
Côte d’Ivoire-AIP/ SARA 2023 : Le Président Ouattara offre 30 génisses gestantes du Brésil à des éleveurs.
Législatives 2021 : Le mode opératoire du vote.
Législatives 2021 : Les candidats du rhdp investis par le Président du parti.
Présentation du tracé de la ligne 1 du métro d’Abidjan.
Le Stade de Korhogo
Le siège International de l’ICCO s’installe à Abidjan
Construction de l’Université de Bondoukou.
Elections législatives : grosse communion entre Lanciné Diaby et les populations du Kabadougou.
Voie Express Mohamed VI (Abobo-Anyama)
Politique – Municipales à Yopougon/Voici le projet communal 2023-2028 du candidat Bictogo.
L’université de Daloa (UJLoG).
Nombre de localités électrifiées en Côte d’Ivoire.
Université Félix Houphouêt-Boigny d’Abidjan (UFHB)
Université Virtuelle de Côte d’Ivoire (UVCI)
Législatives 2021 : Le RHDP confiant à Marcory.
CHU Yopougon_CIV_4

Les travaux de réhabilitation du CHU de Yopougon débutent en septembre 2015 (officiel).

Les travaux de réhabilitation du centre hospitalier universitaire (CHU) de Yopougon débuteront en septembre prochain, a appris l’AIP auprès du ministère de la Santé et de la Lutte contre le Sida.
Selon une note émanant de son cabinet, une équipe du groupe SETAO-Bouygues, qui va conduire ces travaux, a communiqué la date à la ministre de la Santé, Raymonde Goudou Coffie, à l’occasion, d’une réunion de travail, mardi.
Le groupe, arrivé au terme de la première partie de l’étude technique, était venu faire un point à la Ministre de la santé et de la lutte contre le Sida, informe la note.
"Le but de la rencontre était d’avoir des réponses à certaines préoccupations notamment le projet médical lui-même, la nouvelle capacité d’accueil aux urgences et surtout la date de démarrage des travaux", a relevé, à l’issue de la rencontre Dr Raymonde Goudou Coffie.
Portant sur un montant 40 Milliards de F CFA, les travaux de réhabilitation du Chu de Yopougon interviennent après ceux des urgences des CHU de Treichville et de Cocody, signale-ton.
Un protocole d’accord avait, à cet effet, été conclu entre la Côte d’Ivoire et la France le 20 Novembre 2013, rappelle-t-on.
Le Chu de Yopougon a été bâti en 1990 par le groupe Bouygues (le même qui va conduire sa réhabilitation). Depuis cette date l’hôpital n’a connu aucune réhabilitation d’envergure.

Le CHU de Yopougon sera fermé le 1er novembre prochain pour 3 ans ( Ministre)

Le Centre hospitalier universitaire ( CHU) de Yopougon, l'un des plus grands hôpitaux de la capitale économique ivoirienne, ouvert au public, il y a près de 30 ans, sera fermé le 1er novembre prochain pour une réhabilitation qui devra durer trois ans, a confirmé jeudi à Abidjan, Dr Eugène Aka Aouélé, le ministre ivoirien de la santé et de l'hygiène publique.
« Je confirme sous l'autorité du premier ministre avec qui nous avons eu une séance de travail vendredi dernier que le CHU de Yopougon sera effectivement fermé le 1er novembre prochain. Les travaux de réhabilitation dureront trois ans. Aujourd'hui le CHU de Yopougon nous créé beaucoup plus de problèmes en fonctionnant» dans son état actuel, a estimé Dr Aouélé qui s'exprimait à la huitième édition de « Les rendez-vous du gouvernement » ( tribune d'échanges entre la presse et des membres du gouvernement) dont il était l'invité.
Selon le patron du système sanitaire ivoirien, « c'est faute de n'avoir pas fermé cet hôpital ( CHU de Yopougon) que nous avons tous ces problèmes ».
Poursuivant, il a assuré qu'un comité de pilotage a été mis en place pour faire en sorte que les patients de cet hôpital soient traités au mieux après sa fermeture. Ces dernières années, le gouvernement ivoirien a entrepris un vaste chantier de construction et de réhabilitation d'établissements dans le pays en vue d'améliorer l'offre de santé.
L'on peut citer entre autres, la réhabilitation de 317 établissements sanitaires de premier contact, la construction de 271 établissements sanitaires de premier contact, la réhabilitation de 45 hôpitaux généraux et 11 centres hospitaliers régionaux et la réhabilitation partielle de trois CHU.

Stade olympique polyvalent Ebimpé Anyama

Le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Dr Aka Aouélé Eugène, a annoncé, vendredi, au nom du gouvernement, la fermeture à partir du 1er novembre du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Yopougon pour une lourde réhabilitation d’une durée de 36 mois à compter de janvier 2020.
Une décision qui s’inscrit dans le cadre d’une vaste opération de restauration du dispositif hospitalier et de rééquilibrage de la carte sanitaire nationale, du point de vue de la nature des services à offrir aux populations, ainsi que du point de vue de la qualité des prestations.
Dr Aka Aouélé a également présenté, lors d’une conférence de presse, à son cabinet, l’essentiel des grands axes du plan de continuité de service qui est mis en place pour la fermeture du CHU de Yopougon, avec comme objectif principal, l’atténuation des risques et des désagréments qu’elle occasionnerait.
Il s’agit en résumé de l’achèvement d’ici fin octobre 2019, des travaux restants sur certains sites à Abidjan (Bloc obstétrical de la Formation Sanitaire Communautaire de Yopougon Wassakara, Bloc obstétrical de la Formation Sanitaire de Cocody Blockhaus, Bloc opératoire de l’Hôpital Général de Marcory, Bloc opératoire de l’Hôpital Général de Treichville).
De régler également les problèmes qui se posent pour la pleine participation du Centre hospitalier universitaire de Cocody (ascenseurs et commodités au niveau des hospitalisations etc,…) du Centre hospitalier universitaire de Angré (ouverture des blocs opératoires) au schéma de continuité de service à mettre en place et de l’Hôpital général d’Abobo Nord (connexion électrique).
D’apporter des équipements biomédicaux d’appoint au niveau des hôpitaux généraux proches d’Abidjan (Grand-Lahou, Dabou, Jacqueville, Tiassalé, Agboville, Bonoua, Grand-Bassam… ) afin de constituer un ‘’cordon de rétention’’ des malades, notamment pour les urgences obstétricales. De l’accroissement de la capacité d’accueil dans les sites potentiels d’accueil par le transfert des mobiliers médicaux des structures à fermer vers ces hôpitaux et par le renforcement en personnels issus des structures fermées.
Enfin de redéployer des personnels du CHU de Yopougon y compris les personnels universitaires sur l’ensemble des autres établissements sanitaires de la ville d’Abidjan et sur ceux des environs d’Abidjan.
Le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique s’excuse auprès des populations, des ménages, des usagers de tous bords de cet hôpital, et demande la compréhension de tous pour les éventuelles insuffisances qui pourraient survenir dans le dispositif de gestion de la continuité de service et le dispositif de veille qui sera mis en place.
CHU Yopougon_CIV_3
CHU Yopougon_CIV_2
CHU Yopougon_CIV_6
CHU Yopougon_CIV_7
CHU Yopougon_CIV_8
Verified by MonsterInsights