preloader

Université de Korhogo (Péléforo Gbon Coulibaly).

Ado le bâtisseur

EISA et Carter jugent les législatives ivoiriennes « largement transparentes ».
Backbone National en fibre optique
Pompes à motricité humaine ou pompes villageoises.
1er supercalculateur de Côte d’Ivoire
Le nouveau terminal céréalier du port d’Abidjan provisoirement réceptionné.
Construction de l’Université de Bondoukou.
Côte d’ivoire/Mise sous tension : plusieurs villages du département de Boundiali connectés au réseau national.
Réhabilitation boulevard de Marseille.
La route carrefour Jacques Prévert-M’Pouto
Usine de transformation de l’anacarde à Yamoussoukro.
Le péage sur le pont Henri Konan Bédié (HKB), inauguré le 16 décembre dernier.
Nouveau Campus de San-Pédro.
Législatives Treichville/ Résultat provisoire de la Cei : Amy Toungara déclarée vainqueur.
Législatives : Amedé Kouakou instruit Divo sous-préfecture sur l’enjeu du scrutin
Port autonome de San Pedro : Trois nouvelles grues mobiles offertes.
Nombre de localités électrifiées en Côte d’Ivoire.
Côte d’Ivoire : Voici les constructeurs des 5 lots du projet de Dispatching national de Yamoussoukro.
Carrefour indénié, 4ème pont etc…Ces ouvrages qui redessinent le visage de Yopougon, Attécoubé, Adjamé et le Plateau.
Côte d’Ivoire-AIP/Elections locales 2023 : la CEI appelle au strict respect des dispositions règlementaires.
La CEI «prête» pour les législatives ivoiriennes (Président).
La Y4, l’autoroute de contournement de la ville d’Abidjan (état d’avancement des travaux).
Côte d’Ivoire/Élections locales 2023 : La Commission Électorale Indépendante interdit l’usage du téléphone portable aux électeurs dans l’isoloir.
thumbnail
Le Chateau d’eau de Bolona (Tengréla)
Côte d’Ivoire – Législatives. Farikou Soumahoro (RHDP) appelle Adjamé à « voter utile ».
Universite Korhogo peleforo gbon coulibaly_4

Université de Korhogo Péléforo-Gbon-Coulibaly

université Péléforo-Gbon-Coulibaly est une université publique ivoirienne située dans la ville de Korhogo, dans le Nord de la Côte d'Ivoire.
L’université Péléforo-Gbon-Coulibaly est dotée des organes suivants :
une présidence,
un secrétariat général,
une direction du contrôle de gestion et de la gouvernance,
Bibliothèque de l'université Péléforo Gbon Coulibaly, à Korhogo.
une direction des affaires financières et des moyens généraux
une direction des ressources humaines,
une direction de la scolarité centrale
un conseil d’université.
Cette université comporte une direction du Centre régional des œuvres universitaires de Korhogo (en abrégé CROU-K)
Sur le plan académique, les structures de formation et de recherche de l’université Péléforo-Gbon-Coulibaly sont :
les unités de formation et de recherche (UFR),
les écoles,
les centres ou instituts de recherche.
Ces structures de formation et de recherche sont créées par décret. Elles sont gérées par des conseils comprenant des représentants des enseignants et des chercheurs, des personnels administratifs et techniques, des étudiants et des personnalités extérieures.
L’université Péléforo-Gbon-Coulibaly comprend les UFR suivants :
UFR des sciences biologiques (départements : biologie animale, biologie végétale),
UFR des sciences sociales (départements : sociologie, géographie, sciences économiques, droit,communication),
UFR des lettres et des arts (départements : anglais, lettres modernes),
Institut de gestion agropastorale (département : agro-pastoral)
L'université comprenait, au 15 janvier 2013, 111 enseignants-chercheurs. Elle comptait également, dès l'année académique 2012-2013 à son ouverture, près de 1 800 étudiants affectés en licence 1 et 43 agents administratifs, techniques. L'université Péléforo Gbon Coulibaly est dirigée par le professeur Adama Coulibaly. Son emblème est le « calao ».
L'université a plusieurs sites expérimentaux que sont : la ferme aquacole de Natiokobadara, la ferme agropastorale de Kiémou et le jardin botanique.

Université Péléforo Gbon Coulibaly : lancement du projet VIGIMET

L’université Péléforo Gon Coulibaly de Korhogo a lancé les 10 et 11 février 2014 le projet "Vulnérabilité urbaine et amélioration du système de gestion des risques hydrométéorologies (VIGIMET) dans la ville de Korhogo au nord de la Côte d’Ivoire. Adossé au projet du réseau du Programme d’Appui à la Recherche en réseau en Afrique, le projet de VIGIMET s’intéresse à l’ensemble des facteurs pouvant contribuer à l’amélioration du système de surveillance, de prévention et de gestion des catastrophes hydrométéorologies dans la ville de Korhogo.
Cet atelier a eu donc pour objectif de permettre à toutes les parties prenantes de s’imprégner du projet, de s’en approprier et d’en avoir la même compréhension des objectifs de la méthodologie, des résultats attendus et des responsabilités de chaque membre à son exécution.
Au cours de cet atelier, les séminaristes ont partagé leurs expériences sur les risques.
hydrométéorologies. Il y a eu une participation active de la population de la région des Savanes.
La cérémonie d’ouverture présidée par le Secrétaire général de préfecture, Binaté Lassina, a été l’occasion pour les participants d’être instruits par le Docteur Vanga sur la présentation du projet.

L’Université de Korhogo va ‘’accueillir 20.000 étudiants contre 6.000 actuellement’’ après son extension.

L’Université publique ivoirienne Péléforo Gon Coulibaly de Korhogo, située dans le nord ivoirien, connaîtra bientôt une extension et devrait ‘’accueillir près de 20.000 étudiants contre 6.000 actuellement’’ après un programme d’extension, indique une note transmise mardi à APA.
Des bâtiments seront notamment construits ‘’en plus du site actuel, sur deux autres sites que sont l’ancien site de l’aéroport de Korhogo et celui de Kassirimé sur une superficie de 14 hectares pour accueillir près de 20.000 étudiants contre 6.000 actuellement’’, précise la note.
Cette ‘’nouvelle vision de l’Université de Korhogo’’ a été dévoilée par une délégation du Programme de décentralisation des universités (PDU) conduite par Dembélé Macky, coordonnateur dudit programme, qui a présenté ce projet aux autorités administratives, politiques ainsi qu’aux premiers responsables de cette université et aux étudiants.
A travers une présentation visuelle M. Dembélé Macky a expliqué le programme d’extension. Il ressort de cette projection que le site principal qui abrite les facultés de lettres, des arts, de la biologie et d’autres installations existantes seront renforcées, entre autres, par la construction d’un hall d’accueil, d’une salle de conférence, d’un service de commerce, de plusieurs amphithéâtres, des salles de TD (Travaux dirigés), des laboratoires et d’un restaurant universitaire.
Le site de l’ancien aéroport, lui, sera dédié à l’agropastoral avec une université devant former les vétérinaires et autres spécialistes dans ce domaine, tandis que celui de Kassirimé abritera un Centre Hospitalier Universitaire (CHU) et des logements pour les enseignants, poursuit la note.
‘’Nous sommes au stade des esquisses, par conséquent, vos suggestions et propositions sont attendues’’, a dit le coordonnateur du PDU aux autorités locales. M. Dembélé Macky conduisait une délégation au sein de ladite institution du 18 au 24 mars 2018 en vue de recueillir leurs contributions.
Les propositions des responsables de l’Université de Korhogo devraient permettre aux entreprises retenues pour le projet, notamment à deux cabinets d’architectes, un cabinet d’ingénierie de toutes les spécialités et un cabinet d’urbanistes à la base de la conception de ‘’finaliser les plans d’aménagement’’.
Ce projet intervient dans le cadre de l’extension et la construction d’infrastructures universitaires à l’Université de Korhogo. La délégation a ensuite mis le cap sur les villes de Daloa et Man, dans l’Ouest ivoirien, pour les mêmes exercices.
Verified by MonsterInsights