preloader

Réhabilitation du lycée moderne de jeunes filles de Bouaké

Ado le bâtisseur

Le chateau d’eau de Boli (Didiévi)
L’usine de la CIDT de Séguéla rouverte après 13 ans de fermeture.
Côte d’Ivoire-AIP/Elections locales 2023 : la CEI appelle au strict respect des dispositions règlementaires.
Résultats définitifs : Répartition des sièges remportés par parti ou groupement politique.
Côte d’Ivoire : l’autoroute du Nord section Tiébissou-Bouaké inaugurée le 24 août prochain.
Bitumage de l’axe Tiapoum-Allangouana (sud-comoé)
Stade de Yamoussoukro
Réhabilitation du Palais Bernard Dadié en 2015.
Le Chateau d’eau de Bolona (Tengréla)
Infrastructures portuaires, quel bilan après l’installation de la SDMA à Bouaflé ?.
Mise sous tension du village de Dadié-Kouassikro.
Législatives 2021 : Le soutien de taille d’Amédé Kouakou à Nadine Gneba à Lauzoua-Yocoboué.
Violences électorales en Côte-d’Ivoire : Ouattara évoque des « implications » surprenantes
Législatives ivoiriennes : La victoire de Bictogo confirmée à Agboville.
Le nouveau terminal céréalier du port d’Abidjan provisoirement réceptionné.
Politique – Côte d’ivoire/Élections locales 2023 : la CEI annonce un taux de participation de 44,61 % (Régionales) et 36,18% (Municipales)
Réhabilitation du CHU de Yopougon.
Côte d’Ivoire : le pont de Yopougon est à un taux d’avancement de 87% (Ministre).
Infrastructures sanitaires : le Premier Ministre Patrick Achi pose les premières pierres du CHR de Ouangolodougou et de l’Hôpital Général de Kong.
Une usine de décorticage de riz à Odiénné.
Législatives ivoiriennes : Koné Kafana mobilise les femmes des marchés de Yopougon.
L’internet haut-débit via satellite
La CEI annonce le report du scrutin dans la circonscription de Tortiya (Hambol) après le décès d’une suppléante.
L’UA et L’UE fières de la Côte d’Ivoire.
L’Université d’Adiaké en gestation.
Lycee moderne de jeunes filles bouaké_9

Réhabilitation du lycée moderne des jeunes filles de Bouaké: Kandia Camara sur le chantier en voie d’achèvement.

Le lycée moderne des jeunes filles de Bouaké communément appelé « grand bahut », l’un des fleurons des établissements secondaires de la Côte d’ivoire, au sortir des dix ans de crise qu’a traversée les Ivoiriens, n’était plus l’ombre de lui-même.
Par manque d’entretien tout ou presque était tombé en ruine. Et Pire, une pluie accompagnée de vents violents est venue décoiffer plusieurs salles de classes et certains bâtiments administratifs. Le personnel enseignant avait du mal a donné des cours dans ces conditions exécrables et les élèves, eux, avaient des difficultés à les suivre.
Informés, le Président de la République, Alassane Ouattara et le Premier ministre d’alors, Daniel Kablan Duncan, ont mis les moyens financiers à la disposition du ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement technique et de la formation professionnelle pour sa réhabilitation.
Les travaux sont pratiquement en voie de finition. Visiblement, cet établissement d’excellence a fait peau neuve et à vraiment fière allure. A la faveur du lancement du concours d’entrée au Cafop session 2018 au lycée moderne des jeunes filles, samedi dernier, Kandia Camara, ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, qui est une ancienne élève dudit lycée où elle a obtenu son bac après un parcours scolaire secondaire sans faute, en a profité pour voir et apprécier l’évolution de sa réhabilitation.
« Je me félicite de constater que les travaux sont presqu’achevés. Il reste encore les dernières touches et nous reviendrons bientôt pour son inauguration », s’est-elle réjouie. C’est avec beaucoup d’émotion et de nostalgie, dira-t-elle, que « je revois mes salles de classes qui sont de l’autre côté ».
La ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement technique et de la formation n’a pu dissimuler son émotion lorsqu’elle s’est retrouvée sur le terrain de handball où elle a fait ses « armes » dans cette discipline qui lui a value beaucoup de lauriers.
D’ailleurs, elle a reconnu qu’elle est tombée à maintes reprises sur ce terrain. « Nous avions été championnes de Côte d’ivoire au moins six fois. Pour nous chaque match gagné était quelque chose d’extraordinaire », a-t-elle raconté avec passion.
Et de citer le nom de certaines de ces championnes qui ont fait les beaux jours du handball de la Côte d’ivoire sur le plan national qu’international. « Il y a eu des talents comme Namama Fadiga, Mariam Koné Yoda, Djoman Emilie, Awa Zoromou, etc », a-t-elle cité une fois de plus avec émotion.

Des élèves du lycée des jeunes filles de Bouaké sensibilisées sur les grossesses en milieu scolaire

Des élèves du lycée moderne des jeunes filles de Bouaké ont suivi une campagne de sensibilisation sur les grossesses en milieu scolaire et leurs conséquences, à l’initiative de la fondation Gnitresor, en vue d’inciter cette cible féminine à prendre conscience et à adopter des comportements plus responsables. Précédés du décryptage d’un reportage télé présenté par la présidente de Gnitresor, Aminata Traoré, les échanges ont permis, mercredi, aux participantes de s’informer davantage sur les causes et les conséquences du phénomène social. La présidente de la fondation Gnitresor a demandé aux jeunes filles d’éviter de tomber dans les pièges des prédateurs en considérant leur corps comme “un bien précieux”, de faire attention

Les meilleures élèves du lycée moderne de jeunes filles récompensées en présence de la ministre Kandia

Les meilleures élèves du lycée moderne de jeunes filles de Bouaké, ont été récompensées, vendredi, dans l’enceinte de l’établissement, en présence de la ministre de l’éducation nationale et l’enseignement technique, Mme Kandia Kamissoko Camara, marraine de la cérémonie de célébration de l’excellence et de la 48e promotion de terminale.
Au total, 114 prix, notamment, les prix des majors de chaque classe, de chaque niveau, de chaque discipline, des meilleures des meilleures et des prix spéciaux ainsi que des prix au personnel d’encadrement, ont été distribués.
En plus de son prix standard et son diplôme d’encouragement, Mlle Koné Bienvenue, avec une moyenne annuelle de 13,05 a reçu le prix de la meilleure élève de terminale scientifique. Un ordinateur portable lui a été offert par l’entreprise de transformation de noix de cajou, OLAM Côte d’Ivoire.
Mlle Coulibaly Tatiana Aicha, en classe de quatrième qui obtenu 17,31 de moyenne, a reçu le prix spécial de Mme la ministre de l’éducation nationale.
"Chères filleules, je suis très fière de vous", a dit Mme Camara qui a félicité et encouragé les lauréates en particulier les majors des majors. Elle a également félicité les encadreurs et les parents des récipiendaires, pour l’accomplissement de leurs responsabilités respectives ayant permis à ces enfants de réaliser ces performances.
Ancienne élève de ce lycée, la première responsable du département de l’éducation nationale et de l’enseignement technique a exhorté ses filleules à suivre les pas de leurs aînées dont plusieurs d’entre-elles, cadres de l’administration, sont venues spécialement d’Abidjan pour prendre part à la fête.
Estimant que le travail abattu par la première responsable du lycée, Mme Akanvou Golly Ahou Julienne et son équipe est en phase avec les valeurs qu’elle défend, elle a salué leurs efforts. Puis, elle les a invités à éduquer également les filles à assumer leur devoir de femme.
Le proviseur du lycée, Mme Akanvou a traduit sa gratitude à Mme Camara, pour le privilège qu’elle offre à ses filles d’être ses côtés. Elle a plaidé, par ailleurs, pour l’équipement de l’établissement d’une salle multimédia, d’une bibliothèque bien équipée et d’un gymnase.
Lycee moderne de jeunes filles bouaké_6
Lycee moderne de jeunes filles bouaké_8
Lycee moderne de jeunes filles bouaké_3
Lycee moderne de jeunes filles bouaké_4
Verified by MonsterInsights