preloader

Réhabilitation du Pont Félix Houphouët-Boigny (FHB)

Ado le bâtisseur

Législatives 2021 : Aucun incident majeur révélé au début du scrutin, selon le CNDH.
Expliquons les élections législatives, le parlement devenu bicaméral, les députés les sénateurs leurs rôles en Côte d’Ivoire.
Economie – Coton : la Côte d’Ivoire reconduite à la tête du comité permanent du Conseil international (Communiqué).
Arrah : Ane Boni Siméon appelle à voter massivement la liste RHDP
thumbnail
La CEI «prête» pour les législatives ivoiriennes (Président).
Treichville /Cohésion sociale et élections législatives : Amichia relance les valeurs «houphouëtiennes » par la culture.
L’Ambassadeur Éric TABA présenté à la jeunesse de ladite commune de Cocody.
Côte d’Ivoire : l’autoroute du Nord section Tiébissou-Bouaké inaugurée le 24 août prochain.
Session ordinaire 2022 de l’Assemblée nationale : 65 projets de loi examinés et adoptés contre 23 projets en 2021.
thumbnail
Pompes à motricité humaine ou pompes villageoises.
Département de Kounahiri, Région du BERE : le Chef de l’Etat offre une Ambulance à l’hôpital général.
Affaire « Kalou Bonaventure au RHDP »: Ce qui s’est passé avec Adama Bictogo
Côte d’ivoire/Mise sous tension : plusieurs villages du département de Boundiali connectés au réseau national.
Port de pêche d’Abidjan inauguré
Développement local : Blagouin fête la lumière et rend hommage au Chef de l’Etat.
5ème pont d’Abidjan : Un chef-d’œuvre régional sur la Baie de Cocody.
Reconstruction des abattoirs de Port-Bouêt
Observation Electorale : Plus de 500 agents déployés par  » Indigo Côte d’Ivoire  » pour le scrutin législatif.
Économie: les ports de San-Pédro et d’Anvers en Belgique renouvellent leur partenariat.
Arrivée du paquebot MS ZAANDAM au Port Autonome d’Abidjan.
Bibliothèque de la Renaissance Africaine
La Y4, l’autoroute de contournement de la ville d’Abidjan (état d’avancement des travaux).
Pont de Gbéléban : inauguration
Aéroport international Félix Houphouët-Boigny_3

LE GOUVERNEMENT ENGAGE LES TRAVAUX DE REHABILITATION

42 milliards FCFA pour réhabiliter le tout premier pont d’Abidjan
Le pont Felix Houphouët-Boigny, le tout premier d'Abidjan, est entré en service en 1957.
41,7 milliards FCFA soit 62,5 millions d’euros, tel est le coût de la réhabilitation du tout premier pont d’Abidjan, le pont Felix Houphouët-Boigny. L’infrastructure, la première à relier les parties nord et sud (via les communes du Plateau et de Treichville) de la capitale ivoirienne, va connaître une cure de jouvence, 60 ans ans après sa construction.
Inauguré en 1957, ce pont de près de 400 mètres de 2×2 voies accueille quotidiennement plus de 90 000 véhicules dont le tiers est composé de poids lourds qui fréquentent le port d’Abidjan. Il comporte également un compartiment, en dessous de la voie, qui sert de passage au train Abidjan – Ouagadougou.
Les travaux vont portés notamment sur « le renforcement des fondations à l’aide de pieux supplémentaires », la reconstruction des parties de l’ouvrage ayant subies des dégradations, le renouvellement du dispositif d’évacuation d’eau etc.
Le projet financé par la France via le programme C2d ( contrat de désendettement et de développement) sera exécuté par des firmes françaises dont Eiffage et va s’étendre sur 26 mois
Abidjan compte trois ponts reliant ses parties nord et sud. Le chantier du quatrième pont sera lancé cette année pour connecter la commune de Yopougon celle du Plateau, le centre des affaires.

La petite histoire du Pont Félix Houphouet Boigny, (Pont FHB)

Faisant référence au premier Président de la Côte d’Ivoire, le pont FELIX HOUPHOUET
BOIGNY relie la commune du plateau centre des affaires à celle de Treichville, commune cosmopolite de la ville d’Abidjan. Traversant la lagune Ebrié, ce pont fut construit en remplacement du pont flottant et a abrité la toute première cérémonie de l’indépendance de la Côte d’Ivoire.

HISTORIQUE DU PONT FELIX HOUPHOUET BOIGNY

Historique du pont Félix Houphouet Boigny
Débuté en 1954 et mis en service en 1957, le pont FELIX HOUPHOUET BOIGNY est long de 372 mètres et large de 24,85 mètres. Les matériaux utilisés pour la construction du pont sont le béton préfabriqué et précontraint.
Considéré comme un viaduc routier, car composé d’une voie routière (comprenant un passage piéton et une voie dédiée aux véhicules) et d’une voie ferroviaire en dessous, le pont FELIX HOUPHOUET BOIGNY a été conçu et construit par l’Entreprise BOUSSIRON.
Cette construction a vu la participation de deux autres Entreprises à savoir STAO, Dragages et Travaux Public.
Les différentes voies du pont (ferrée, automobile et piétonne) sont situées au même niveau.
La voie ferrée est située au milieu du pont et permet le passage de trains remorqués par des locomotives de 39 tonnes.
La chaussée routière, des deux côtés de la voie ferrée, mesure 8,50 mètres de large. Sur ce pont, on vient au Plateau par la voie de gauche et on en repart par la voie de droite.
Chaque voie automobile est bordée d’une voie piétonne de l, 50 mètre de largeur.
Au premier plan, côté Plateau, outre les véhicules et les cyclistes, on aperçoit les poutres et les chaînes d’amarrage.
En arrière-plan, sur la berge de Treichville, on aperçoit, à gauche du pont, le site du chantier du pont Félix Houphouët Boigny avec au fond un château d’eau, et à droite, la centrale électrique.
Le pont FELIX HOUPHOUET BOIGNY constitue un pilier essentiel pour l’économie ivoirienne car il abrite un important trafic routier. De par sa situation géographique proche du Port d’Abidjan, il est beaucoup prisé par les
opérateurs économiques installés dans la zone portuaire lors des transferts de marchandises.

Le Pont Félix Houphouët-Boigny : D’ici fin 2020 un nouvel ouvrage pour les usagers

Âgé de 62 ans, le pont Félix Houphouët-Boigny fait peau neuve. En 2020 les ivoiriens auront droit à un nouveau pont adapté au trafic routier et ferroviaire.
Les travaux du pont Félix Houphouët-Boigny avancent bien. En effet, le groupement Eiffage génie civil/SPIE fondations, en charge des travaux, travaille dans le souterrain, à construire de nouvelles fondations. Au total ce sont 56 pieux, qui soutiendront le pont, les anciens pieux ayant fait leur preuves pendant 50 ans et incapables aujourd’hui de soutenir les trafics routier et ferroviaire.
Il s’agit concrètement de la construction de 7 piles constituées de 8 pieux chacune.
Chaque bloc de 4 pieux est couronné par une semelle rectangulaires de 15 mètres sur 6, sur une longueur totale de 550 mètres. Les travaux prennent également en compte le remplacement des éléments de protection des usagers de la route ou garde-corps.
Le pont est d’une longueur totale de 550 mètres et constitué d’un ouvrage principal en caisson franchissant la lagune Ebrié, sur une longueur de 372 m et de deux ouvrages d’accès terrestres, de 89 m de long chacun. Rappelons que la réhabilitation du Pont Houphouët-Boigny, a un coût total de 41,776 milliards FCFA, financée par le Contrat de désendettement et de développement (C2D). Les travaux ont été lancé en Avril 2018 et prendront fin en 2020.
Photo de la construction du pont Félix Houphouët-Boigny

Photo du pont félix Houphouet en construction en 1954

« Photo inédite du pont Felix Houphouet Boigny à la mémoire de la Cote d'Ivoire. Quand ce pont se construisait FHB avait été traité de tous les noms de la même veine que lors de la construction de la basilique. Ayez une pensée pour ces grands hommes en passant sur ce pont. Dans mes souvenirs, c'est la place de l'EECI, de la Grand-Poste... et aussi celle où trône la merveilleuse sculpture nommée Akissi-Ferraille!
En bas, à droite, le grand bâtiment rectangulaire, au rdc, juste avant la rue du Commerce que l'on ne voit pas sur l'image), c'était devenu Monoprix, dans les années 62-65. Avant, le Monoprix s'appelait aussi la GALERIE BARTHES du nom du Directeur de la CFAO (Moya Valerie Lobabie a déjà publié les photos de ces galeries ici).
L'immeuble, qui sera détruit par la suite et qui se trouve au bas du pont en construction, est la CFAO Département Automobile SIMCA, tracteurs etc. Elle est devenue aujourd'hui une gare de bus SOTRA; la gare Sud, je crois.
le pont Houphouët-Boigny a été inauguré en 1958. Les photos sont dans ARTGT, déjà avec les feux d’artifices de l’époque ! LE PONT FELIX HOUPHOUET BOIGNY que prolonge la place Lapalude, administrateur des colonies (voir le document ARTGT sur les gouverneurs de Côte d’Ivoire) et appelée aussi, place de la République, mérite son appellation car les photos qui témoignent de notre histoire attestent qu'il n'y a que seul, Felix HOUPHOUET BOIGNY, en Côte d'Ivoire a su en faire bon usage ». (Photo et extraits de Michel Buitruille)

Verified by MonsterInsights