preloader

Centre technique des arts appliqués de Bingerville (2014).

Ado le bâtisseur

Le premier ministre visite des sites de construction de 75.000 logements(Songon)
Département de Kouibly, la CEI exige l’annulation des élections locales.
Grand-Bassam : le pont qui relie la ville à Mondoukou est dans un piteux état.
Le Centre Culturel Jacques Aka de Bouaké.
Tabaski 2023 : les Ivoiriens invités à œuvrer pour des élections locales sans violence.
Législatives 2021 : La Commission Électorale Indépendante annonce les premiers résultats.
Port autonome de San Pedro : Trois nouvelles grues mobiles offertes.
Société Aéria (Aéroport International d’Abidjan)
Carrefour indénié, 4ème pont etc…Ces ouvrages qui redessinent le visage de Yopougon, Attécoubé, Adjamé et le Plateau.
Législatives ivoiriennes: la CEI juge la campagne « globalement satisfaisante« .
Politique – Elections municipales et régionales du 2 septembre 2023 : La sévère mise en garde du président Ouattara aux indépendants et aux déstabilisateurs.
CHU d’Abidjan (Cocody)
Hôpital Général de Grand-Bassam réhabilité.
Côte d’Ivoire/Élections locales : la CEI révèle une liste électorale de 8 012 424 électeurs pour 10 761 lieux de vote.
Logements sociaux : le Premier Ministre Patrick Achi remet les clés à 2 183 souscripteurs des projets de logements « Lagoona City«  de Locodjoro et « Cité les Orchidées«  de Koumassi.
L’Immeuble Postel 2001 réhabilité.
Justice : Un institut de formation judiciaire sera construit à Yamoussoukro (INFJ).
Politique à 48 heures des élections municipales et régionales : Les figures de proue de l’opposition totalement noyées dans la campagne.
Côte d’Ivoire.Législatives : Mariatou Koné implique les chefs traditionnels de la Bagoué pour des élections apaisées.
Côte d’Ivoire. Législatives 2021. Une sénatrice franco-ivoirienne en campagne pour le RHDP à Bouaké.
Législatives ivoiriennes : les incidents « n’ont pas eu d’impacts sur le scrutin » (UA).
Législatives 2021 : le Roi de l’Indénié invite les candidats à adopter un langage rassembleur.
Réhabilitation de l’Aéroport de Yamoussoukro pour le Sommet UE-UA.
Le chateau d’eau de Yopougon Niangon Nord
Côte-d’Ivoire : Les 12 candidats Rhdp du Tonkpi reçoivent « la bénédiction des chefs traditionnels ».
Centre Technique arts Appliques_CIV_2

Bingerville / Exposition d’œuvre d’arts, Le CTAA son génie.

Le Centre technique des arts appliqués (Ctaa) a organisé une exposition des œuvres de ses élèves, mercredi, en présence du directeur de cabinet du ministère de la Culture et de la Francophonie, Dembélé Fausséni. Emu par leur talent, après avoir visité leurs productions dans les ateliers, le représentant du ministre a félicité et encouragé les élèves du Ctaa. Evoquant les difficultés de l’établissement, «une vraie mine d’or», il a dit ce que la tutelle compte faire pour aider le centre à relever ses défis. «Le Ctaa forme des spécialistes en art appliqué. Ces étudiants qui à leur sortir interviennent dans beaucoup de domaines. Ils ont une compétence avérée. Il faut les aider à s’insérer dans le tissu socioéconomique (…). Quand on voit les réalisations faites dans cet établissement, c’est une mine d’or qui doit être explorée au bénéfice de la société entière», a-t-il encouragé. Dembélé Fausseni a indiqué que le ministère compte adapter les Statuts du centre à son potentiel, en établissant une adéquation entre la formation au Ctaa et les autres établissements de référence comme l’Institut national supérieur des arts et de l’action culturelle (Insaac). Il a annoncé que tout sera mis en place pour la reprise de certains projets, notamment celui de la lutherie qui consiste à fabriquer des guitares. Lerro Jean Baptiste, le directeur du centre s’est réjoui de la visite du ministère de la délégation et des initiatives à l’endroit de son établissement. Puis, il a déploré l’inadéquation entre la formation des étudiants et leur insertion dans le tissu social.

Brevet technique artistique : La ministre Raymonde Goudou-Coffie au CTAA de Bingerville pour encourager les candidats

A l’instar de tous les examens dans les écoles institutionnelles, le ministère de la Culture et de la Francophonie dispose des écoles et étudiants qui en cette période de fin d’année présentent des examens.
C’est le cas de ceux du Centre technique des arts appliqués de Bingerville (Ctaa). Ils ont débuté leur examen de fin d’année le lundi 10 août 2020. Pour les encourager et leur apporter son soutien, la ministre de la Culture et de la Francophonie, Raymonde Goudou-Coffie était au sein de l’établissement ce mardi 11 août.
« Je suis à Bingerville au Centre technique des arts appliqués pour voir comment se déroulent les examens. Les étudiants passent le Brevet technique artistique (Bta). Ils ont commencé avec les épreuves écrites le lundi 10 août. Ce mardi 11 août, deuxième jour, c’est le visuel. Et j’ai préféré venir, à l’épreuve du dessin. J’ai fait le tour. Et le thème qui est une scène représentant une bagarre entre 2 personnes dans la rue devant la foule visiblement amusée, je pense qu’il est d’actualité au volet politique. Puisqu’actuellement, il y a des tendances à la bagarre, ce qui n’est pas très indiqué mais je pense que tout ceci est un moyen pour faire prendre conscience à notre jeunesse et matérialiser ce qui se passe, notamment les conflits entre les jeunes », a déclaré Raymonde Goudou-Coffie.
Et d’encourager les 44 candidats dont 13 filles qui composent en histoire de l’art, en droit et gestion, et en anglais. « Je voudrais déjà les encourager, les réconforter, leur témoigner mon soutien. Surtout leur souhaiter une bonne réussite. »
Se félicitant du bon déroulement de l’examen, le directeur du Ctaa, Djaniklo Kouamé Ali, a salué la visite de la ministre de tutelle. Avant de présenter son institution. A l’en croire, le Ctaa est l’un des établissements de formation au 2e Dégré artistique du second cycle le plus important du ministère de la Culture et de la Francophonie. Les épreuves se déroulent sur 4 jours. Deux jours d’épreuves théoriques et deux jours d’exposition (épreuves pratiques).
« Nos élèves, tous boursiers de l’Etat, accèdent au Ctaa par voie de concours après le Bepc. La formation dure 3 ans et elle est sanctionnée par le Brevet technique artistique (Bta)). Le Bta est un diplôme professionnel qui correspond au baccalauréat technique », a-t-il expliqué.
Au dire de ce dernier, la formation au Ctaa débouche essentiellement sur l’auto-emploi et elle est axée sur au moins 10 différents métiers des arts. Entre autres, la communication visuelle, le dessin, le Batik, la Mosaïque, le Staff, la sculpture, le design d’objets. Les résultats de l’examen seront connus le 18 août prochain.
Centre Technique arts Appliques_CIV_4
Centre Technique arts Appliques_CIV_8
Centre Technique arts Appliques_CIV_6
Centre Technique arts Appliques_CIV_3

Exposition d’oeuvres d’arts au Centre Technique des Arts Appliqués de Bingerville.

Verified by MonsterInsights