preloader

16 villages du Folon et du Kabadougou bénéficient de l’électricité

Ado le bâtisseur

Projet de développement durable de la pêche et de l’aquaculture
RHDP à vie : Yocoboué et Lauzoua.
Raccordement au réseau d’eau potable (Gbonné)
Echangeur de Solibra (Phase 2)
Divo : Des femmes formées à la prévention des conflits électoraux.
Nouveau CHR d’Aboisso : les populations se félicitent de l’ouverture officielle d’une infrastructure de haute portée sociale.
Le chateau d’eau de Zinzénou (Abengourou)
Le village de San-Pédro électrifié
Le Stade de Korhogo
Nombre de localités électrifiées en Côte d’Ivoire.
Législatives ivoiriennes : début du déploiement des observateurs
Logements Sociaux à Daloa.
Les axes routiers du Woroba
Réhabilitation boulevard de Marseille.
Bolloré Transport et Logistics inaugure la plus grande base logistique aérienne d’Afrique de l’Ouest.
Législatives 2021 : La mission d’observation de la Communauté des Etats Sahélo-Sahariens (CEN-SAD) relève que le scrutin s’est déroulé selon les dispositions du code électoral ivoirien
Ouverture en 2015 de l’hôpital Saint Joseph Moscati de Yamoussoukro
Stade Olympique Ebimpé (60.000 places) (Anyama)
Usine de traitement d’eau de la Mé : Une solution à la demande croissante d’eau potable d’Abidjan.
Aéroport de San-Pédro
Logements sociaux : Le ministre N’Guessan Lataille s’imprègne des travaux de 3000 maisons à Grand-Bassam.
L’UE va décaisser 40 milliards de CFA pour le foncier rural.
Treichville /Cohésion sociale et élections législatives : Amichia relance les valeurs «houphouëtiennes » par la culture.
Côte d’Ivoire . Législatives.Bakayoko-Ly Ramata : « Avec Raymonde Goudou Coffie, c’est Djékanou qui gagne, c’est Toumodi qui gagne, c’est la région du Bélier qui gagne !»
Attention tous les coups ne sont pas permis.
Folon_Kabadougou_Electrifies_6

Seize villages du Folon et du Kabadougou bénéficient de l’électricité

Les populations de 16 villages de moins de 500 habitants des régions du Kabadougou et du Folon vont bénéficier de l’électricité, dans le cadre d’un projet de raccordement des 8519 localités conformément à l’ambition du gouvernement de parvenir, d’ici fin 2025, à un taux de couverture national de 100%.
Huit villages dans chacune de ces deux régions seront électrifiés au compte « du reliquat » du Projet de transport, de distribution et d’accès à l’électricité (PTDAE), décliné en trois volets (Transport d’énergie électrique, distribution et électrification rurale) et prévu pour s’étendre sur une dizaine de districts du pays.
La sous composante impliquant des villages du Kabadougou et du Folon doit aboutir au raccordement de 1089 localités de moins de 500 habitants et verra la construction notamment d’un poste de 225/33 KV et d’une ligne électrique de 225 KV pour le transport d’énergie.
Dans le Folon, les villages de Linguékoro, Missila, Boumbala, Tiéla, Ziémougoula (dans le département de Kaniasso), Boukouna, Kéningouara, Linguèkoro (dans le département de Minignan) seront électrifiés. Dans le Kabadougou, il s’agit des villages de Dognéindougou (département de Madinani), Badjouala, Gondièdoougou, Mindiadougou, Bengo, Signènè, Kobala (dans le département d’Odiénné) et Zongoho-Soukoura (dans le département de Séguélon).
Un cabinet, commis par Côte d’Ivoire-Energies, conduit, en ce moment, en prélude au démarrage des travaux, une évaluation environnementale et sociale stratégique (EESS) dans les localités concernées. L’objectif de cette étude est d’identifier notamment les personnes que la mise en œuvre du projet pourraient impacter, en vue d’un éventuel dédommagement.
L’équipe de consultants a entamé ses travaux, vendredi, avec une séance de travail avec les autorités préfectorales des localités visées, à la salle de conférence de la préfecture d’Odiénné, sous la présidence du Secrétaire général 1 (SG1), Douon Ouohi Nestor.
Projet cher au président de la République, Alassane Ouattara, le gouvernement déploie depuis 2015 un programme national d’électrification rurale (PRONER), en vue de l’électrification des villages de plus de 500 habitants. L’objectif visé était de raccorder plus de 5000 localités à la fin 2018, l’enjeu global étant d’atteindre 8000 jusqu'en 2020, rappelle-t-on. Le pays vise un taux de couverture national de 100% d’ici 2025.

Le gouvernement veut éléctrifier 2012 villages d'ici mi-2016

"Il y a deux ans, les investissements ou financements apportés par l'Etat dans le secteur de l'électricité se chiffraient à 200 milliards de FCFA", a déclaré le porte-parole du gouvernement, Bruno Nabagné Koné lors d'une conférence de presse consécutive à un Conseil de ministres présidé à Odienné par le Chef de l'Etat ivoirien Alassane Ouattara, dans le cadre d'une visite d'Etat de cinq jours dans les régions du Folon et du Kabadougou .
"Le Conseil de ministres a décidé de réviser à la hausse les tarifs de vente de l'électricité", a annoncé M. Koné selon qui, "depuis quelques années, le secteur de l'électricité connaît quelques difficultés financières" avec la "consommation en hausse à cause du prix fixe de l'électricité et du niveau de vie des populations" dans des localités de plus en plus urbanisées.
"Tous les nouveaux prix seront connus" bientôt, a poursuivi le porte-parole du gouvernement ivoirien qui s'est félicité des efforts réalisés dans ce secteurs et qui ont permis de passer de 33 en 2011 à 43,3% de taux national de couverture en 2014. Dans la région de Bounkani (Nord-Est), ce taux est passé de 1 à 33%, et dans la région de Kabadougou, il est passé de 22 à 78%.
Le taux d'accès à l'électricité est passé à 78% en 2014. "En Afrique du Sud le temps moyen de coupure de l'électricité est de 41h et de 100 heures au Sénégal "a encore ajouté M. Koné, relevant la performance de la Côte d'Ivoire par rapport à ces pays.
"Le Temps moyen de coupure était de 50 heures en 2011. Aujourd'hui nous sommes à 40 heures", a poursuivi Bruno Nabagné Koné, précisant que cette décision de hausser le prix de l'électricité fait suite à la volonté du gouvernent d'électrifier d'ici la mi-2016 plus de 2012 villages de plus de 800 habitants et tous les villages de plus de 500 hommes en 2020.

Travaux d’électrification de 162 localités dans les régions du Folon, du Kabadougou, du Cavally, du Guémon et du Tonkpi dans les districts du Denguelé et des Montagnes

La République de Côte d’Ivoire a reçu un financement de la Banque Africaine de Développement en diverses monnaies à l'effet du projet de renforcement des réseaux de transport et de distribution (PRETD). Il est prévu qu'une partie des produits de ce prêt soit appliquée aux règlements éligibles faisant partie du contrat pour les travaux d’électrification de 162 localités dans les régions du Folon, du Kabadougou, du Cavally, du Guémon et du Tonkpi dans les districts du Denguelé et des Montagnes.
Folon_Kabadougou_Electrifies_2
Folon_Kabadougou_Electrifies_1
Verified by MonsterInsights