preloader

L’Hôpital général de Bouna.

Ado le bâtisseur

Autoroute Yamoussoukro Tiébissou
Lettre ouverte à Djédjé Mady : Non Professeur, on ne fait pas ça !.
Justice : Un institut de formation judiciaire sera construit à Yamoussoukro (INFJ).
Aéroport de Korhogo-Karakoro
41ème JMT/ Patrick Achi : « Le tourisme est une formidable machine qui crée des emplois durables non délocalisables » (Discours intégral).
Gagnoa : L’Ageroute débroussaille des kilomètres de routes bitumées
Les axes routiers du Woroba
Municipales et régionales du 2 septembre/Geoffroy-Julien Kouao (politologue) : « Cette victoire du RHDP devrait inquiéter ses adversaires ».
Observation Electorale : Plus de 500 agents déployés par  » Indigo Côte d’Ivoire  » pour le scrutin législatif.
CHU de Bouaké.
Des Caméras de vidéo surveillance à Abidjan.
Electrification de villages de Bondoukou
Le Stade de San-Pédro
Africa CEO Forum 2016
Un candidat se félicite d’un scrutin législatif apaisé à Bako, Bougousso, Dioulatiédougou.
Les travaux de bitumage de la voirie urbaine de Bonoua, (7km), ont été lancés
Politique – Haut-Sassandra : Léopoldine Koffi et les siens lâchent Djédjé Mady pour Mamadou Touré.
Tourisme et loisirs
POLITIQUE Yamoussoukro/ Elections municipales 2023 : Le RHDP apporte son soutien total à la candidature du ministre Souleymane Diarrassouba.
Côte d’Ivoire/Jeux de la Francophonie 2023 : Les médaillés Ivoiriens reçoivent les encouragements du Gouvernement.
Lancement à Abidjan des travaux d’aménagement du carrefour Akwaba.
Transport urbain d’Abidjan : Alassane Ouattara et Akinwumi Adésina lancent les travaux, d’élargissement de la route de la prison civile
Didiévi : Quatre villages sortent de l’obscurité.
Une usine de lait de Soja à Touba.
Côte d’Ivoire – Les élections régionales et municipales fixées au 2 septembre 2023.
Centre hemodialyse cocody_CIV_15

L'Hôpital général de Bouna doté d'un bloc opératoire et d'un pavillon de prise en charge des fistules obstétricales.

Dans le cadre d'une tournée à l'Est de la Côte d'Ivoire, le ministre de la Santé et de hygiène publique, Dr Eugène Aka Aouélé s'est rendu à Bouna, Bondoukou, Tanda et Kounfao du 27 au 29 juin 2019 et a à l’occasion visité plusieurs Centres sanitaires et s'est entretenu avec le personnel soignant.
La ville de Bouna a été la première étape de cette tournée du ministre de la Santé et de l'hygiène publique où a eu lieu la cérémonie officielle de la journée internationale pour l’élimination de la fistule obstétricale.
Le ministre de la Santé et de l'hygiène publique a profité de son passage dans cette localité pour inaugurer le bloc opératoire de l’Hôpital Général de Bouna et le pavillon de prise en charge des fistules obstétricales offert par l’Agence Internationale de Coopération Coréenne (KOICA) avec l’appui technique du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA).
Dr Eugène Aka Aouélé a incité le personnel au travail, car "le manque de matériel ne doit pas être une excuse à un système sanitaire défaillant."
Il a demandé à ses collaborateurs de redoubler d’effort en prenant l’exemple du Burkina Faso qui réalise un taux inférieur à la Côte d'Ivoire, en matière de décès infantile, maternel et néonatal.
Selon lui, l’équipement et le matériel sanitaires ne peuvent être profitables que si la ressource humaine est de qualité.
"Bientôt le problème du plateau technique sera résolu grà¢ce à un investissement de 800 milliards sur 3 ans (2019-2021) que le gouvernement entend utiliser pour la construction et la réhabilitation des centres hospitaliers dont 7 milliards pour la région de Bouna," a relevé le ministre.
Il a enfin soutenu que le projet de la réforme hospitalière permettra de récompenser les efforts du service de garde et permettra une meilleure gestion des structures sanitaires.
En prenant la parole, le porte-parole du Roi du Boukani a plaidé pour que l’Hôpital général de Bouna soit érigé en Centre Hospitalier Régional (CHR) et doté de plateaux techniques performants, afin d’éviter les nombreuses évacuations vers Bondoukou, Abidjan et le Burkina.
La ville de Bondoukou a été la deuxième étape de la tournée du ministre de la Santé et de l'hygiène publique où il a visité en présence du Président du conseil régional du Gontougo, le CHR de la ville.
Dr Eugène Aka Aouélé a annoncé la réhabilitation du CHR de Bondoukou à hauteur de 2,5 milliards FCFA.
Il a encouragé les praticiens de la santé pour le travail abattu et les a toutefois demandé d'assumer leurs responsabilités en tant qu’acteurs importants dans le système de santé.
La troisième étape a été celle de Tanda. Dans cette ville, le ministre de la Santé a visité l’Hôpital Général et s’est également entretenu avec le personnel soignant et a mentionné la mise à niveau aux normes de l’Hôpital général de Tanda dont le coût est estimé à 2 milliards de FCFA et la construction d’une Direction départementale de la santé à pour un coût de 150 millions de FCFA.
La tournée du ministre a pris fin à Kounfao où il a visité le Centre de Santé Urbain (CSU) de la ville.
Dr Aka Aouélé a annoncé la mise aux normes de 720 Établissements sanitaire de premier contact (ESPC) et a enfin promis d’ériger celui de Kounfao en Hôpital général.
Le député de Kounfao a pour sa part promis à ses parents qu’il leur offrira très bientôt un bloc opératoire équipé.

Le bloc opératoire de l’hôpital général bientôt fonctionnel.

Le bloc opératoire de l’hôpital général de Bouna sera bientôt fonctionnel, a fait savoir à l’AIP le directeur de la structure sanitaire, Ayé Serge, lundi au cours d’un entretien avec l’AIP.
Le directeur de hospitalité a indiqué que le plateau technique et divers équipements du bloc opératoire sont disponibles depuis 2014. Il a fait remarquer que le bloc était jusque-là non fonctionnel car le bâtiment abritant cette salle était tant délabré qu’il devait nécessiter une réhabilitation totale avant l’ouverture du bloc.
« Les travaux de réhabilitation, une fois achevés, le bloc opératoire sera alors fonctionnel », a-t-il rassuré. L’ouverture du bloc opératoire de l’hôpital coïncidera avec celle du cabinet dentaire.

Le premier bloc opératoires de l’hôpital général de Bouna inauguré.

Le premier bloc opératoire de l'hôpital général de Bouna, dans la région du Bounkani, a été inauguré vendredi par le ministre de la Santé et de l'Hygiène publique, Eugène Aka Aouélé.
Il s'agit de deux salles entièrement équipées d’appareil biomédical de dernière génération et réservées respectivement aux interventions gynécologiques et à la chirurgie générale.
Le ministre Eugène Aka Aouélé a indiqué que les plateaux techniques des établissements sanitaires du pays, sans exclusion, connaîtront une forte amélioration afin de permettre davantage aux populations d’avoir un accès à des soins de qualité, priorité chère au chef de l'Etat, Alassane Ouattara.
L'inauguration de ce bloc opératoire vient mettre un terme à la souffrance des populations de la région du Bounkani qui étaient systématiquement évacuées au centre hospitalier régional (CHR) de Bondoukou, à 176 km de Bouna, pour des cas d'urgence nécessitant une intervention chirurgicale.
Centre hemodialyse cocody_CIV_7
Hopital general de Bouna_CIV_7
Centre hemodialyse cocody_CIV_13
Hopital general de Bouna_CIV_3
Verified by MonsterInsights