preloader

Réouverture du lycée international Jean-Mermoz

Ado le bâtisseur

Autoroute Tiébissou Bouaké
Législatives 2021 : La Commission Électorale Indépendante annonce les premiers résultats.
Les château d’eau de Bédiékro et de Kongoti.
Les félicitations des candidats retenus pour défendre les couleurs du RHDP par le président du parti.
Collège Moderne de Bourébo
Recrutement de 10300 enseignants (2019-2020)
Politique – élections locales 2023 : Le RHDP réalise une percée spectaculaire dans des bastions de Laurent Gbagbo.
Le défi de l’électrification
Côte d’Ivoire – Législatives. Farikou Soumahoro (RHDP) appelle Adjamé à « voter utile ».
Le chateau d’eau de Abobo Avocatier
Valorisation des déchets d’Akouédo
Le Premier ministre, Hamed Bakayoko, « va bien » (Kandia Camara).
Le chateau d’eau de Bandiahi (Daloa)
Infrastructures routières : L’axe Daloa-Zuénoula en chantier.
Projet de mobilité urbaine d’Abidjan.
Pont d’Aboisso (vers Noé)
La SICOGI a lancé le vendredi 05 avril à la préfecture de Man.
Législatives ivoiriennes : les incidents « n’ont pas eu d’impacts sur le scrutin » (UA).
Réhabilitation du Lycée technique de Bouaké
Législatives 2021 : les acteurs politiques exhortés à œuvrer pour une campagne électorale apaisée et un scrutin sans violence (Déclaration).
Législatives 2021 : la HACA prend 4 mesures pour permettre aux médias d’assurer la couverture des élections (Communiqué).
Municipales et régionales du 2 septembre/Geoffroy-Julien Kouao (politologue) : « Cette victoire du RHDP devrait inquiéter ses adversaires ».
Usine de traitement d’eau de la Mé : Une solution à la demande croissante d’eau potable d’Abidjan.
Politique – Côte d’ivoire/Élections locales 2023 : la CEI annonce un taux de participation de 44,61 % (Régionales) et 36,18% (Municipales)
Le chantier du métro d’Abidjan avance.
Reouverture du lycee jean Mermoz_CIV_1

le lycée international Jean Mermoz rouvre ses portes en 2015.

Après 11 ans, le lycée Jean Mermoz rouvre ses portes
Après 11 ans d'absence dans le système éducatif ivoirien, le désormais lycée international Jean Mermoz de Cocody a rouvert ses portes, le mardi 2 juin 2015.
Officiels, autorités administratives du lycée, parents d'élèves, élèves et les populations ont pris rendez-vous avec l'histoire. Parrainée par la Première Dame, Dominique Ouattara, la cérémonie de réouverture du lycée Jean Mermoz marque pour ainsi dire un départ nouveau pour ce fleuron de l'enseignement.
Entièrement rénové et équipé à hauteur de 9 milliards F CFA, c'est un établissement flambant neuf que les enseignants, les parents d'élèves et les élèves ont pu découvrir à cette occasion. C'est donc la joie au cour que les élèves du lycée Jean Mermoz ont pu retrouver leur établissement scolaire. Une joie partagée par les nombreuses autorités avec à leur tête, Madame Dominique Ouattara.
Ainsi, la marraine de l'événement a tenu à apporter son soutien aux élèves et à l'établissement. Ainsi, elle a offert 500 livres de culture générale de la maternelle à la terminale et 25 tablettes numériques de marque Samsung aux élèves du lycée. La valeur de ces dons est estimée à 10 millions F CFA.
En outre, Madame Dominique Ouattara a offert 3 millions F CFA aux élèves pour l'organisation de leur fête de fin d'année. Madame Dominique Ouattara a également offert 15 paons au lycée Jean Mermoz et 1 million F CFA aux groupes de danse et chefs traditionnels présents à la cérémonie.
Au total, la First Lady a offert des dons d'une valeur de 14 millions F CFA aux élèves, au lycée Jean Mermoz et aux populations présentes.
La réouverture du lycée International Jean Mermoz ne laisse personne indifférente. En premier, Madame Dominique Ouattara, Première Dame de Côte d'Ivoire.
D'ailleurs, elle n'a pas manqué d'exprimer sa joie suite à la réouverture de ce symbole de brassage culturel et d'excellence dans l'enseignement. «(.) Je suis d'autant plus heureuse de la réouverture du lycée Jean Mermoz, qu'il favorise le rapprochement entre les peuples, à travers la cohabitation de plusieurs cultures, dans un esprit de respect et de solidarité.
En effet, depuis une cinquante d'année, des milliers d'élèves s'y sont succédés, pour recevoir un enseignement de qualité, dans une ambiance multiculturelle. La rigueur et les valeurs enseignées à Jean Mermoz lui ont valu une solide renommée internationale, d'établissement d'excellence », a-t-elle déclaré.
Pour elle, le vou de voir la réouverture du lycée Mermoz a été concrétisé par l'Etat de Côte d'Ivoire. Elle a terminé en rendant hommage au premier Directeur Général du lycée, Pierre Padovani.
Kandia Kamissoko Camara, Ministre de l'Education Nationale et de l'enseignement Technique a salué le retour du lycée Mermoz dans le giron des établissements scolaires s'est également réjoui de la réouverture du lycée Jean Mermoz.

Lycée international Jean-Mermoz : La Première dame de Côte d'Ivoire marraine de la réouverture officielle a offert 500 livres et 25 tablettes tactiles.

La Première dame, Dominique Ouattara était la marraine, le 2 juin de la cérémonie de réouverture officielle du lycée international Jean-Mermoz, un établissement français d’excellence situé à Cocody. A l’occasion, elle a fait un don d’une valeur de 14 millions de FCFA composé de 500 livres, de 25 tablettes pour la bibliothèque, de 15 paons de reproduction et de 3 millions de FCFA aux élèves. C’était en présence de la ministre de l’Education nationale et de l’Enseignement technique, Kandia Camara, et du 1er conseiller de l’ambassade de France en Côte d’Ivoire, Etienne Chapon.
Rénové à hauteur de 9 milliards de FCFA intégralement par l’Etat de Côte d’Ivoire, ledit lycée compte pour cette rentrée 2015, 800 élèves de la maternelle au secondaire et accueillera plus de 1400 élèves au titre de la rentrée 2015-2016.
Après avoir loué le mérite de cette école pour ses « qualités de rigueur, de bonne gestion et de pédagogie » qui font d’elle « le symbole de l’amitié et de la fraternité franco-ivoirienne », la marraine a rendu hommage à Mme le ministre de l’Education nationale, à la Mission laïque française qui avait à charge le projet de reconstruction du lycée, et à tous les animateurs et élèves.
Au nom du Gouvernement ivoirien, Mme Kandia Camara a relevé dans son propos que cette rénovation est « le fruit de la reconstruction post-crise » engagée par le Chef de l’Etat, SEM Alassane Ouattara, « confirmant ainsi le retour de la Côte d’Ivoire sur l’échiquier international ».
Pour elle, cet acte « est le renouvellement de sa foi » dans le partenariat Côte d’Ivoire-France. Aussi a-t-elle saisi cette opportunité pour lancer un appel « à tous les chefs d’établissements scolaires, parents d’élèves pour que l’école obligatoire soit effective dès la rentrée 2015-2016.
Représentant l’ambassadeur français, M. Chapon a assuré du soutien de l’ambassade aux dirigeants du lycée Jean-Mermoz dans le défi de la renaissance, avant de « remercier le Gouvernement ivoirien, sans lequel cette reconstruction n’aurait été possible ».
Le lycée international Jean-Mermoz qui renaît de ses cendres après son saccage, lors des évènements malheureux de novembre 2004, représente le plus grand établissement du réseau d’enseignement français en Afrique de l’Ouest.
Il a été fondé le 4 avril 1961, et est membre du réseau de la mission laïque française.

Réouverture du plus grand lycée français d’Abidjan

En Côte d’Ivoire, le lycée international Jean-Mermoz accueille de nouveau les élèves d’Abidjan. Ce lycée privé, qui bénéficiait d’une très belle réputation, avait été saccagé en 2004.
Les élèves sont bien là. Ils sont même sous des parapluies, car inauguration pluvieuse, inauguration heureuse. Dominique Ouattara, l’épouse du président ivoirien, a donc inauguré sous des trombes d’eau la réouverture du lycée Mermoz. Une réouverture avant tout officielle, car officieusement l’établissement a déjà rouvert ses portes en septembre dernier après des mois de travaux.
Une cérémonie symbolique, car cet établissement, qui comptait jusqu’à 3 000 élèves il y a onze ans, a été pillé et détruit en novembre 2004 par les jeunes patriotes révoltés contre la France et ses symboles, après les événements qui ont suivi le bombardement du camp de la force Licorne de Bouaké. Et aujourd’hui, la page est tournée, l’établissement flambant neuf accueille 800 élèves. Les lourds travaux de réhabilitation auront coûté 15 millions d’euros avancés par l’Etat ivoirien.
Une réouverture primordiale pour Abidjan, tant il est vrai que bon nombre de cadres ivoiriens ont été formés dans ce lycée depuis 1960. Un lycée qui avant sa destruction était réputé pour être l’un des plus prestigieux d’Afrique de l’Ouest et l’un des vingt premiers établissements d’enseignement français à travers le monde au regard des résultats au baccalauréat. Un succès de prestige qui ne se dément pas, car le nombre d’élèves inscrits devrait doubler pour passer à 1 600 étudiants.
Verified by MonsterInsights