preloader

Une usine de lait de Soja à Touba.

Ado le bâtisseur

Création d’une nouvelle ville : le projet ‘’Akwaba City’’ présente à la CCI-CI (Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire)
Travaux de renforcement de l’alimentation en eau potable de la ville d’Abidjan.
Le ministre Danho Paulin invite les Ivoiriens à venir découvrir le nouveau stade de Yamoussoukro.
Réouverture de l’usine d’égrenage de coton de Korhogo
Législatives 2021 : Le RHDP confiant à Marcory.
Cérémonie officielle d’inauguration du Pont reliant les communes du Plateau et de Cocody ce samedi 12 août 2023.
Côte d’Ivoire. Législatives 2021. Une sénatrice franco-ivoirienne en campagne pour le RHDP à Bouaké.
1er pipeline de la Côte d’Ivoire
La Côte d’Ivoire au travail : le tout nouvel Hôpital Général de la ville de Danané sort de terre.
Pont de Bouaflé (Région de la Marahoué)
Bitumage de l’axe Odiénné Gbéléban
Tabaski 2023 : les Ivoiriens invités à œuvrer pour des élections locales sans violence.
Débarcadère de Sassandra : une infrastructure structurante à impact direct sur le développement socio-économique de la région.
Réhabilitation de l’Aéoport de San-Pédro
L’éditorial de Sam Wakouboué : Les GOR, l’éternel repli identitaire.
Electricité : la capacité de production de la Côte d’Ivoire s’élève à plus de 2 229 MW.
Le pont de Guintéguéla bientôt livré (région du Bafing).
Un des piliers de l’émergence (Longtemps délaissé, le secteur minier offre de larges perspectives de développement)
Politique Cocody : Le maire Jean-Marc Yacé réagit après la perquisition de ses bureaux.
Routes ponts : Abobo et Yopougon jugent les travaux de Ouattara.
Une unité de transformation de la noix de cajou (Fronan)
Législatives 2021 : Le Président de la CEI annonce l’ouverture officielle de la campagne dès ce vendredi à minuit.
Université Virtuelle de Côte d’Ivoire (UVCI)
CEI : Comment Voter ?
Législatives 2021 : Le soutien de taille d’Amédé Kouakou à Nadine Gneba à Lauzoua-Yocoboué.
Usine lait de Soja Touba_CIV_9

Le soja à Touba en Côte d'Ivoire toujours à l'ordre du jour

Le soja dans la région du Bafing est à nouveau à l'ordre du jour (lire nos informations d'août 2018 Le soja à Touba en Côte d'Ivoire à nouveau à l'ordre du jour). Dans la région du Bafing, au centre-ouest de la Côte d'Ivoire, un projet a été relancé samedi par le ministre de l’Agriculture et du développement rural Kobenan Kouassi Adjoumani, en présence de Moussa Sanogo, ministre auprès du Premier ministre chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat et de la secrétaire d’Etat chargée de l’autonomisation des Femmes, Belmonde Dogo. Une délégation d'envergure qui a précisé vouloir faire du Bafing le grenier du soja en Côte d'Ivoire.

Ce projet remonte à 2015 et avait été alors présenté comme pouvant promouvoir le développement des régions du Bafing, du Kabadougou et du Folon. D’un coût de FCFA 46 milliards (€ 70 millions), l'Etat devait en financer FCFA 15 milliards et le secteur privé le reste.

Actuellement, le projet s’étend sur 1600 hectares (ha) dont 800 dans le Bafing et 800 dans le Kabadougou, sous la houlette de l’Agence nationale d’appui au développement rural (Anader) en charge des activités d’appui et d’encadrement techniques des producteurs.L'année denrière, il avit été précisé que l'objectif de production était de 60 000 t.

Rappelons que le soja a été introduit en 1974 en Côte d’Ivoire. L'année dernière, à Touba, une usine de production de plus de 20 000 litres de lait de soja par mois, soit plus d’un million de bouteilles de 500 ml de lait de soja par an, a été inaugurée. Un projet de FCFA 1,2 milliard qui devait permettre de réaliser un chiffre d’affaires de FCFA 700 millions lors de la première année d’exercice, selon les prévisions de l’ex-ministre ivoirien de la Construction, du logement, de l'assainissement et de l’urbanisme, Mamadou Sanogo, qui en est le principal actionnaire avec 85% des parts. L'usine a aussi la capacité de transformer le soja en produits finis tels que : yaourt, lait concentré et non sucré, tofu, crème glacée, huile, jus de fruits, margarine, farine, biscuits, pain, aliment de bétail et de volaille.

Développement rural : Le projet Soja relancé à Touba.

Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Kobenan Kouassi Adjoumani, a procédé, le 25 octobre 2019, à Touba (région du Bafing), au lancement officiel de la phase pilote de la relance du projet soja qui devrait, selon lui, créer une économie agricole intégrée génératrice de revenus équitablement partagés.

« Ce projet permettra de créer une économie agricole intégrée génératrice de revenus équitablement partagés entre les différents acteurs de la chaîne de valeurs, de réduire l’exode rural et d’améliorer la qualité de vie des populations en valorisant leurs potentiels de savoir-faire», a indiqué Kobenan Kouassi Adjoumani.

Pour le ministre, ce projet a pour objet de développer une économie rurale compétitive, rentable, créatrice d’emplois pour les jeunes et surtout pour les femmes avec la création d’une usine de transformation du soja dans le Bafing.
Par ailleurs, a-t-il assuré, la relance du projet soja s’accompagnera de la réhabilitation de toutes les fermes semencières, des pistes menant aux parcelles, la réhabilitation et l’équipement du laboratoire d’analyse, etc.
Tout en faisant savoir que la relance du projet Soja concrétise la promesse faite par le Président Alassane Ouattara aux populations lors de sa visite d’Etat dans cette région en juillet 2015, Kobenan Kouassi Adjoumani a invité celles-ci à se l’approprier afin de consolider sa mise en œuvre.

Inauguration d’une usine de production de lait de soja à Touba, dans le Nord-Ouest ivoirien.

L’ex-ministre ivoirien de la Construction, du logement, de l'assainissement et de l’urbanisme, Mamadou Sanogo, a inauguré samedi à Touba (Nord-Ouest) une usine de production de lait de soja, dont il est le principal actionnaire avec 85% des parts, a appris lundi APA.

La réalisation de ce projet annoncé par le chef de l’Etat lors de sa visite présidentielle dans le Bafing est effective grâce à « M. Sanogo, fils de la région et de Mamadou Haïdara (fils du Denguélé), Ambassadeur de la Côte d'Ivoire aux États-Unis », rapporte une note d’information transmise à APA.

Ce projet qui a nécessité un investissement de 1,2 milliard FCFA devra permettre de réaliser un chiffre d’affaires de 700 millions FCFA lors de la première année d’exercice, selon les prévisions.

Appartenant à la Société agricole de transformation (SAT), cette usine dispose d’une capacité de production de plus de 20 000 litres de lait par mois, soit plus d’un million de bouteilles de 500 ml de lait de soja par an. L’unité de production est composée d’un système de décorticage, de purification d’eau, de mixage, de stérilisation, de fermentation et de remplissage.

Elle a aussi la capacité de transformer le soja en produits finis tels que : yaourt, lait concentré et non sucré, tofu, crème glacée, huile, jus de fruits, margarine, farine, biscuits, pain, aliment de bétail et de volaille.

Cette unité qui a également la capacité de faire du jus de mangue, d’ananas et d’anacarde, devrait permettre de relancer la culture du Soja dans la région et la création d'emplois pour les jeunes du Bafing, une préoccupation majeure de l’Etat ivoirien.

Usine lait de Soja Touba_CIV_3
Usine lait de Soja Touba_CIV_2
Usine lait de Soja Touba_CIV_1
Usine lait de Soja Touba_CIV_6
Verified by MonsterInsights