preloader

Usine de transformation de l’anacarde à Yamoussoukro.

Ado le bâtisseur

Carrefour de l’Indénié au plateau
Le Chateau d’eau de Bolona (Tengréla)
Agriculture : l’Etat va faire du secteur coton le premier de l’Afrique de l’Ouest, soutient Patrick Achi.
Le chateau d’eau de Bandiahi (Daloa)
Electrification de villages de Bondoukou
Élections régionales dans le Gontougo/Kobenan Adjoumani : « Je vais terrasser mes adversaires ».
Centre Hôpitalier Régional (CHR) bientôt à Katiola
thumbnail
254 SIÈGES  Répartition des sièges à l’Assemblée nationale après les législatives du 6 mars 2021 (Voir Carte districts).
Mine de bauxite de Bénéné (Moronou) : Duncan lance les travaux d’exploitation
Côte d’Ivoire/Élections locales 2023 : la HACA sensibilise des radios de proximité en vue d’assurer une couverture médiatique éclairée et réussie.
Axe Ferkéssédougou Ouangolodougou (45km)
8 hôpitaux de référence construits en Côte d’Ivoire.
Centre d’innovations et des technologies de l’anacarde (CITA) -Usine école.
Réouverture du lycée international Jean-Mermoz
La piscine d’état de Treichville livrée
Autoroute Yamoussoukro – Tiébissou : Les travaux bientôt terminés.
Éducation : inauguration du collège Dominique Ouattara de Ouragahio.
Programme National d’Investissement Agricole (PNIA)
Le chateau d’eau de Zinzénou (Abengourou)
Construction d’une station d’épuration qui traitera les eaux usées : cité Ado et de Bingerville.
Les château d’eau de Bédiékro et de Kongoti.
Inauguration de la route bitumée Gbéléban Odiénné.
Une usine de décorticage de riz à Odiénné.
Économie – Côte d’Ivoire / Reprise des vols directs d’Abidjan vers New York.
Usine transformation anacarde Yamoussoukro_CIV_8

Usine de transformation de l'anacarde à Yamoussoukro 500 emplois crées en faveur des jeunes et des femmes.

Dans le cadre du développement de la zone industrielle de Yamoussoukro, le Ministre du Commerce et de l’Industrie, Souleymane Diarrassouba, a effectué une visite de travail dans les locaux de la société SG Agro, spécialisée dans la transformation de l’anacarde, le vendredi 2 octobre 2020.

Au terme de cette visite qui l’a amené dans tous les compartiments de cette unité de production fraîchement ouverte, il s’est réjoui des opportunités d’emploi que la nouvelle unité offre aux jeunes et aux femmes du District autonome de Yamoussoukro. « Nous sommes très heureux pour les populations de Yamoussoukro. Vous vous souviendrez qu’il y a quelques mois, une cérémonie avait eu lieu ici même pour le paiement des purges des droits coutumiers en faveur des propriétaires terriens d’Akpessekro et de Zambakro. A cette occasion, la promesse d’opportunités d’emplois avait été faite en faveur des jeunes et des femmes d’ici. C’est désormais chose faite, avec le lancement effectif des activités de cette unité de transformation qui emploie déjà 500 personnes », s’est-il satisfait.

Sa satisfaction est d’autant plus légitime que la construction de l’unité de transformation de l’anacarde dans la capitale politique épouse la vision du Président Alassane Ouattara qui est de faire de la Côte d’ivoire un pays industriel, avec pour objectif de transformer localement la production annuelle d’anacarde de 800 000 tonnes. Ayant accompagné cet important investissement, le Ministre Souleymane Diarrassouba a rappelé tous les efforts du Président de la République en vue d’attirer des investisseurs étrangers vers la Côte d’Ivoire.

« C’est la raison pour laquelle le Président de la République a dû faire la promotion de la destination Côte d’Ivoire partout dans le monde, en vue d’y attirer de nombreux investisseurs. Cette unité industrielle est donc l’un des résultats des retombées concrètes des voyages à l’international du Président de la République », a-t-il expliqué. Faut-il le noter, l’unité industrielle SG Agro est un investissement de 6 milliards Fcfa avec une capacité de production de 24 000 tonnes par an.

Elle prévoit doubler la capacité à 48 000 tonnes à partir de 2021 et projette la construction de 5 unités industrielles dans d’autres régions de production d’anacarde pour un investissement de 40 milliards Fcfa au cours des 5 prochaines années. Il faut préciser que d’autres unités industrielles d’anacarde sont actuellement en cours de construction à la zone industrielle de Yamoussoukro et qui, à terme, sera prioritairement une zone agro industrielle.

Visite de travail dans les locaux de la société SG Agro, spécialisée dans la transformation de l’anacarde.

Au terme d’une visite de travail dans les locaux de la société SG Agro, spécialisée dans la transformation de l’anacarde, le vendredi 02 octobre 2020, le ministre du Commerce et de l’Industrie, Souleymane Diarrassouba, s’est réjoui des opportunités d’emploi que la nouvelle unité a offert à 500 jeunes et aux femmes du District autonome de Yamoussoukro.

« Nous sommes très heureux pour les populations de Yamoussoukro. Il y a quelques mois, au cours de la cérémonie pour le paiement des purges des droits coutumiers en faveur des propriétaires terriens d’Akpessekro et de Zambakro, il avait été promis des opportunités d’emplois en faveur des jeunes et des femmes d’ici. C’est désormais chose faite, avec le lancement effectif des activités de cette unité de transformation qui emploie déjà 500 personnes », s’est réjoui le ministre chargé de l’Industrie.

La satisfaction de Souleymane Diarrassouba est d’autant plus légitime que la construction de l’unité de transformation de l’anacarde à Yamoussoukro épouse la vision du Président Alassane Ouattara qui est de faire de la Côte d’Ivoire un pays industriel, avec pour objectif de transformer localement la production annuelle d’anacarde de 800 000 tonnes.

L’unité industrielle SG Agro est un investissement de 6 milliards de FCFA avec une capacité de production de 24 000 tonnes par an. Elle prévoit doubler la capacité à 48 000 tonnes à partir de 2021.

Il faut préciser que d’autres unités industrielles d’anacarde sont actuellement en cours de construction à la zone industrielle de Yamoussoukro et qui, à terme, sera prioritairement une zone agro industrielle.

Verified by MonsterInsights