preloader

Aéroport International Félix Houphouët-Boigny (FHB)

Ado le bâtisseur

Inaugurations du nouvel Hôpital général de Danané et du nouveau CHR de Man : les populations remercient le Gouvernement.
Législatives 2021/Circonscription d’Arikokaha, Niakaramadougou et Tortya : la CEI retient une liste de 5 candidats et leurs suppléants (Communiqué).
Routes ponts : Abobo et Yopougon jugent les travaux de Ouattara.
Législatives 2021 : Le président de la CEI met en garde les candidats qui s’adonnent à la proclamation des résultats en dehors de l’organe autorisé.
Hôpital Général Félix Houphouët-Boigny d’Abobo nord.
Le Chateau d’eau de Bolona (Tengréla)
Éducation : inauguration du collège Dominique Ouattara de Ouragahio.
Université de Bondoukou : d’importants investissements pour des infrastructures de qualité.
Ecole Régionale des TIC d’Abidjan.
Carrefour de l’Indénié au plateau
Côte d’ivoire/Mise sous tension : plusieurs villages du département de Boundiali connectés au réseau national.
Éditos : Les leçons des trois scrutins de septembre 2023.
Education université de San-Pédro : Voici l’état d’avancement des travaux.
Session ordinaire 2022 de l’Assemblée nationale : 65 projets de loi examinés et adoptés contre 23 projets en 2021.
Economie – Coton : la Côte d’Ivoire reconduite à la tête du comité permanent du Conseil international (Communiqué).
Municipales et régionales du 2 septembre/Geoffroy-Julien Kouao (politologue) : « Cette victoire du RHDP devrait inquiéter ses adversaires ».
Création d’une nouvelle ville : le projet ‘’Akwaba City’’ présente à la CCI-CI (Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire)
Côte d’Ivoire : l’autoroute Tiébissou – Bouaké, désormais ouverte aux usagers.
Approvisionnement d’Abidjan en eau potable à partir de Songon
Côte d’Ivoire – AIP/ Le RHDP remporte l’élection sénatoriale dans la région du Haut Sassandra.
Cérémonie de signature du code de bonne conduite des partis et Groupements Politiques, des candidates et candidats.
Route Boundiali Tengréla frontière du Mali.
Electrification en Côte d’Ivoire : Voici les chiffres à fin juin 2020.
Municipales à Anyama : Fatim Bamba dédie ses 82.63% des voix au Président Alassane Ouattara.
Côte d’Ivoire / La Cour d’appel de Daloa s’enrichit de neuf nouveaux magistrats.
Aéroport international Félix Houphouët-Boigny_5

Aéroport International Félix Houphouët-Boigny (FHB) DE PORT-BOUËT

À la suite de la reprise progressive des activités économique en Côte d'Ivoire à partir de l'année 2012, des investissements et des projets d’accroissement des capacités de l'aéroport, prévus dès mars 2010, sont en chantier depuis octobre 2011.
En outre, sont prévus une extension de l'aérogare internationale d'une surface 11 000 à 26 000 m2, le réaménagement de l’aire de stationnement des avions, la rénovation des accès routiers et la construction d'un nouveau parc de stationnement. L'objectif final est de faire de la zone aéroportuaire un pôle économique dénommé « Aérocité comprenant une zone hôtelière, des hangars, un palais des congrès, une zone franche, des immeubles de bureaux, des entrepôts, des halls d'expositions, des centres commerciaux et des logements dédiés au personnel. Un hôtel Radisson Blu doté de 300 chambres, initialement prévu pour ouvrir à la mi-2015, a ouvert ses portes dans la zone aéroportuaire le 17 mars 2016.
Le 1er mars 2014 ont été lancés les travaux de l'aérogare fret, devant en augmenter la capacité maximale à 56 000 tonnes de biens, avec de nouveaux entrepôts et des équipements modernes de sûreté, pour un investissement de plus de 21 milliards de francs CFA.
Le 10 avril 2015, l’aéroport International Félix Houphouët Boigny d’Abidjan est certifié TSA (Transportation Security Administration) par l’Agence nationale américaine de Sécurité dans les transports.
Proparco conclu le 18 avril 2017, un prêt de 13 millions d’euros, soit 8,53 milliards FCFA, avec Aeria (la société concessionnaire de l’aéroport Felix Houphouët-Boigny d’Abidjan), destiné à renforcer les capacités d’accueil de l’aéroport. Ce financement, le second de Proparco depuis 2012, se situe dans le cadre d’un programme gouvernemental d’investissement d’un coût de 63 millions d’euros. Il a pour objectif l’extension de l’aérogare avec la construction de parking pour aéronefs et la réalisation d’une voie de circulation parallèle à la piste permettant de tripler la capacité de cette dernière aux heures de pointe.
Le mardi 11 juillet 2017, la certification de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) est remise au directeur général de AERIA, Gilles Dariau.
Au cours du sommet mondial sur l’expérience client qui s’est tenu du 02 au 05 septembre 2019 à Bali (Indonésie); la plateforme a été consacrée meilleur Aéroport en matière d’amélioration de qualité de service en 2018 pour la région Afrique, selon le classement du programme de qualité de service aéroportuaire (ASQ) du Conseil international des Aéroports (ACI Monde). Le prix a été remis à son directeur général, Gilles Darriau.
'aéroport Félix Houphouët-Boigny est relié densément à l'Europe ( 30 fréquences hebdomadaires pour l’Europe en 2017 ) notamment par Air France, qui propose 18 vols hebdomadaires et Brussels Airlines, et au reste de l'Afrique de l'Ouest. Habituellement, l'aéroport est desservi par plus de 25 compagnies aériennes, couvrant plus de 40 destinations.
Air Côte d'Ivoire a transporté :
2013 : 215 000 passagers pour un chiffre d'affaires de 33,1 milliards de F CFA.
2014 : 400 000 passagers pour un chiffre d'affaires de 55,6 milliards de F CFA.
2015 : 600 000 passagers pour un chiffre d'affaires de 76,01 milliards de F CFA.
2016 : 717 673 passagers pour un chiffre d'affaires de 83 milliards de F CFA.
2017 : 850 000 passagers, soit un peu plus de 38 % du trafic de son hub l'Aéroport international Félix-Houphouët-Boigny. La compagnie a terminé l'exercice avec une perte de 15 milliards F CFA (30 millions €). Le chiffre d'affaires a atteint, à la même période, plus de 100 milliards F CFA (152 millions €)
2018 : 780 652 passagers avec un chiffre d’affaires de 89,2 milliards de F CFA. Air Cote d'Ivoire est la première compagnie de la zone CEDEAO-CEMAC avec environ 54% de part de marché.
Compagnies et destinations
Comme la plupart des autres aéroports de la sous-région, l'aéroport Félix Houphouët-Boigny accueille le hub de la compagnie nationale, en l’occurrence Air Côte d'Ivoire. Il sert de plate-forme de correspondance à la compagnie, assurant le re-routage (correspondance) de passagers collectés dans les aéroports de rang un projet inférieur.
Signature le vendredi 24 février 2017, d'un accord entre la Côte d’Ivoire et la Suisse afin de faciliter des vols entre les deux pays.
Le 31 octobre 2017, Ethiopian Airlines signe un accord pour quatre vols directs par semaine à partir du 10 mai 2018 entre Abidjan et New York avec un Boeing 787; Air Côte d'Ivoire aura la possibilité de commercialiser ces vols.
Le 29 janvier 2019, Ethiopian Airlines indique que le nombre de vols à Washington DC sera augmenté et que les trois nouveaux vols supplémentaires passeront par Abidjan au départ d’Addis-Abeba.

L’aéroport international Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan obtient la certification de l’OACI L’aéroport international Félix Houphouët-Boigny

« Cette certification est le fruit d’efforts conjugués consentis par notre aviation civile», s’est félicité le ministre des transports, Amadou Koné avant d’expliquer que « des conditions devraient être réunies par l’Autorité nationale de l’aviation civile de Côte d’Ivoire (ANAC), par l’Aéroport international Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan (AERIA), l’exploitant de l’aéroport et par l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA), le fournisseur de service de navigation aérienne».
Poursuivant ses explications relativement à l’obtention de cette certification, M. Koné a souligné entre autres que « pour l’ANAC, il a fallu fédérer toutes les structures aéroportuaires autour de cet objectif commun. Quant à AERIA et ASECNA, ils ont dû chacun en ce qui le concerne, mettre l’infrastructure de l’aéroport en conformité avec les règlements applicables par l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI)».
Rappelant, l’obtention en 2015 par l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny, de la certification américaine TSA autorisant les vols directs sur les États-Unis d’Amérique à partir d’Abidjan, Amadou Koné a révélé qu’à « ce sujet, des discussions bien avancées avec des compagnies aériennes sont en cours pour assurer cette desserte».
Il a par ailleurs assuré du « soutien total» du gouvernement ivoirien aux acteurs de l’aviation civile pour l’atteinte d’objectifs «encore plus ambitieux».
«Ce succès résulte d’une véritable mutation de notre aviation civile », a ajouté pour sa part, le Directeur général de l’ANAC, Silué Sinaly expliquant longuement, à son tour, les nombreux efforts consentis par les structures aéroportuaires appuyées par les autorités gouvernementales.
« La certification d’un aéroport est un processus par lequel l’administration de l’aviation civile s’assure que l’exploitant d’aérodrome et son personnel ont la compétence nécessaire pour exploiter l’aérodrome et à assurer sa maintenance, que les installations et les équipements sont en conformité avec les exigences de l’OACI», a ajouté M. Silué.
Il a en outre insisté sur la nuance entre la certification américaine TSA et la certification OACI. « A la différence de l’agrément TSA, abusivement appelé certification américaine, qui porte exclusivement sur la sûreté dans les aéroports, la certification OACI porte sur l’environnement, la sécurité et la sûreté tant du point de vue des infrastructures que du fonctionnement », a-t-il précisé.
Recevant cette certification, le Directeur général de AERIA, Gilles Dariau, a salué les efforts des uns et des autres, rappelant que ‘’c’est un processus qui a pris du temps’’.

l’aéroport Felix Houphouët Boigny a accueilli 2,2 millions de passagers en 2019, en hausse de 3,3%

L’aéroport Felix Houphouët Boigny a accueilli 2,271 millions de passagers au cours de l’année 2019. L’annonce a été faite par le ministre ivoirien des transports, Amadou Koné, le mercredi 29 janvier au cours d’une cérémonie organisée à Abidjan.
Ce chiffre est en hausse de 3,3% par rapport aux 2,187 millions de passagers enregistrés à fin décembre 2018.
Selon le ministre, cette hausse de l’attractivité de l’aéroport d’Abidjan a été rendue possible grâce à la réalisation d’importants travaux de réhabilitation, de modernisation et de développement. Permettant ainsi à cet aéroport de disposer d’un taxiway parallèle de 2700 mètres, de 11 postes de stationnement-avion supplémentaires, d’un éclairage de la zone sud entièrement rénové, et d’un centre d’aviation d’affaires (FBO) haut de gamme.
Amadou Koné a relevé, en outre, la mise en œuvre du guidage radar et l’extension de la surveillance par la technologie ADS-B par satellite, ainsi que la réhabilitation totale du système de balisage lumineux d’approche et d’atterrissage et la mise en œuvre d’une seconde rampe d’approche, côté sud de la piste, sur l’aéroport d’Abidjan.
L’objectif visé selon le ministre ivoirien des transports est d’atteindre 5 millions de passagers sur la base des travaux d’extension de l’aéroport Felix Houphouët Boigny d’Abidjan qui sont en instance de démarrage.
Aéroport international Félix Houphouët-Boigny_13
Aéroport international Félix Houphouët-Boigny_8
L’aéroport Félix Houphouet Boigny répond aux normes de sûreté et de sécurité

Lancement des travaux d’extension de l’Aéroport Félix Houphouêt-Boigny (Aéroport FHB d’Abidjan)

Verified by MonsterInsights