preloader

Attention tous les coups ne sont pas permis.

Ado le bâtisseur

Usine d’anacarde de Korhogo
Ralliement : N’Gatta Joseph vire au Rhdp.
Recrutement de 10300 enseignants (2019-2020)
Ville Nouvelle Grand-Bassam et Concorde PK18 Abobo
Côte d’Ivoire : Inauguration de l’autoroute Yamoussoukro-Tiébissou : le maire N’dri Germain appelle à une grande mobilisation.
Législative ivoirienne : Cathérine Koné élue à Niakara avec 59,79% des voix.
Dimbokro : la localité de N’zissiessou raccordée au réseau électrique.
Réhabilitation de l’Aéroport de Yamoussoukro pour le Sommet UE-UA.
Législatives 2021/Rhdp Port-Bouët : une caravane carnavalesque pour boucler la campagne.
Élections locales à Bouaké et dans le Gbêkê : victoire écrasante du RHDP triomphe pour Amadou Koné et Assahoré Jacques
Port Autonome d’Abidjan
Les félicitations des candidats retenus pour défendre les couleurs du RHDP par le président du parti.
Politique – Élections régionales du Haut-Sassandra : Paniqué, Djédjé Mady verse dans le tribalisme et la xénophobie.
Campagne avant l’heure : 237 candidats et candidates épinglés.
5ème Pont d’Abidjan, livraison prévue en 2021
CEI : Le Président Coulibaly-Kuibiert dévoile les trois conditions pour justifier l’annulation d’une élection.
Côte d’Ivoire : l’autoroute du Nord section Tiébissou-Bouaké inaugurée le 24 août prochain.
Municipales à Anyama : Fatim Bamba dédie ses 82.63% des voix au Président Alassane Ouattara.
Pose de la 1ère pierre d’un CHR à Man.
INP-HB de Yamoussoukro.
Mise sous tension du village de Dadié-Kouassikro.
Côte d’ivoire/Mise sous tension : plusieurs villages du département de Boundiali connectés au réseau national.
Les travaux d’élargissement de la SORTIE-EST d’Abidjan.
Université Virtuelle de Côte d’Ivoire (UVCI)
Gagnoa : L’Ageroute débroussaille des kilomètres de routes bitumées
Tous les coups ne sont pas permis_CIV_1

Attention tous les coups ne sont pas permis.

Le jeu électoral pour l’accès à la chambre basse du parlement ivoirien, est ouvert depuis samedi. Des luttes acharnées en perspectives se dessinent dans certaines localités.

Et ce au regard même du profil et du charisme des candidats qui sont aux prises dans ces circonscriptions. C’est tout dire sur l’atmosphère qui va régner dans ces localités.

Elle sera certainement faite d’intenses animations ici et là, assorties de grandes démonstrations de force, en vue de persuader et de convaincre le maximum d’électeurs, à leurs accorder leurs suffrages.

Légitime tout cela, tant qu’il s’agit de le faire sainement. En demeurant dans les limites de la décence morale.

Toute chose que recommande naturellement le bon sens, pour garantir des joutes électorales apaisées.

En effet, point n’est besoin de retomber dans les travers qui ont conduit le pays dans un climat sociétal tendu, violent, dont nous avons tous bien mauvaise souvenance.

Autant dire que tous les coups ne sont pas permis.

Autrement dit, il est absolument indispensable que chacun des candidats s’emploie à observer le code de bonne conduite élaboré en la matière et qui est disponible depuis 2020.

Tout au long de cette campagne électorale, il serait convenant que quotidiennement, sinon le plus régulièrement possible, soit rappelé à l’attention de chaque prétendant au titre de député, l’article 4 et 5 dudit code, avant l’entame même des meetings et autres rencontres animées, qu’il aura avec les populations. Donc les électeurs potentiels.

Ces articles stipulent entre autres engagements, que les candidats adhèrent aux principes de la non-violence et condamnent fermement la violence sous toutes ses formes : intimidations, vandalisme, voies de fait, désordre public…

Mieux, qu’ils devront faire preuve de retenue dans leurs discours ou écrits, dans leurs attitudes et comportements, tout en respectant les opinions contraires aux leurs.

En outre ils devront s’employer à faire en sorte que leurs militants et autres supporters en face autant.

ET surtout s’abstiennent de proférer des propos injurieux aux camps adverses.

Des discours ou simples paroles également susceptibles de porter atteinte à la sécurité, à la dignité, la vie privée, ainsi qu’à l’intégrité morale de toute autre personne ; de même qu’aux biens publics et privés. Et tout cela, par l’entremise des réseaux sociaux surtout.

Aucun de ces 1587 candidats ne doit pouvoir prétendre ignorer l’existence de ce Code de bonne conduite. L’affirmer serait tout simplement faire preuve de mauvaise foi.

Tout est donc une question d’engagement sincère et de volonté manifeste à l’appliquer, le respecter et surtout à le faire observer par leurs sympathisants et supporters.

Ce qui exige quotidiennement du candidat, d’être pour les uns et les autres, en termes d’attitude et de comportement, le modèle ou le bel exemple qui soit. Et dans la même veine,

il devra attirer l’attention de son équipe de campagne là-dessus, au cours des séances de débriefings quotidiens.

De sorte que celle-ci se charge à son tour de relayer auprès des acquis à la cause du candidat, ces principes de bonne conduite, en période électorale. Principes indispensables pour réussir des élections législatives apaisées.

Il appartient aussi aux Force de l’ordre déployés sur le terrain, de se montrer assez vigilants sur les attitudes, ainsi que les faits et gestes de ceux qui composent l’auditoire des candidats, lors des meetings.

Pour ainsi empêcher les actes de sabotage. Comme celui qui leur a certainement échappé dimanche dernier à Adjamé Williamsville.

Et qui a consisté, pour des individus mal intentionnés et surtout ignorant tout de la pratique démocratique, à lancer des projectiles et du gaz asphyxiant, contre les candidats du Rhdp, à l’ouverture de leur campagne. Faisant de nombreux blessés dont un cas grave. De la violence, au demeurant condamnable, ignoble qui n’a rien d’intelligent ou même d’astucieux.

Les travaux d’hercule de Ado.

Législatives Treichville/ Résultat provisoire de la Cei : Amy Toungara déclarée vainqueur.
Régionales 2023 dans le Worodougou : Zoumana Bakayoko soutient Bouaké Fofana et appelle à l’unité.
CHU de Bouaké.
Lancement à Abidjan des travaux d’aménagement du carrefour Akwaba.
Recrutement de 10300 enseignants (2019-2020)
Infrastructures judiciaires : La maison d’arrêt et de correction de la ville de Guiglo.
L’UE va décaisser 40 milliards de CFA pour le foncier rural.
Grand-Bassam : le pont qui relie la ville à Mondoukou est dans un piteux état.
Divo : Des femmes formées à la prévention des conflits électoraux.
Pose de la 1ère pierre d’un CHR à Man.
Hôpital Général Félix Houphouët-Boigny d’Abobo nord.
Développement local : Blagouin fête la lumière et rend hommage au Chef de l’Etat.
Tabaski 2023 : les Ivoiriens invités à œuvrer pour des élections locales sans violence.
Contribution – Alassane Ouattara a-t-il réussi à imposer un nouvel ordre politique en Côte d’Ivoire ?.
Elections législatives : le scrutin fixé au samedi 6 mars 2021.
Aéroport International Félix Houphouët-Boigny (FHB)
Grand-Béréby accueille la 1ère aire marine protégée de Côte d’Ivoire à 378 km d’Abidjan.
EISA et Carter jugent les législatives ivoiriennes « largement transparentes ».
Campagne avant l’heure : 237 candidats et candidates épinglés.
Infrastructures sanitaires : le Premier Ministre Patrick Achi pose les premières pierres du CHR de Ouangolodougou et de l’Hôpital Général de Kong.
Le bîtumage de l’axe Divo Guitry côtière.
Pont de Béoumi
Université de Bouaké (Alassane Ouattara) UAO.
Politique- Côte d’Ivoire : fin de la campagne des élections sénatoriales ce jeudi, le RHDP d’Alassane Ouattara favori au scrutin du 16 septembre.
Département de Kounahiri, Région du BERE : le Chef de l’Etat offre une Ambulance à l’hôpital général.
Verified by MonsterInsights