preloader

Véolia va construire une usine d’eau potable dans le sud du pays (Région de la Mé)

Ado le bâtisseur

Législatives 2021 : la liste définitive des candidats en lice.
Politique – élections locales 2023 : Le RHDP réalise une percée spectaculaire dans des bastions de Laurent Gbagbo.
Treichville /Cohésion sociale et élections législatives : Amichia relance les valeurs «houphouëtiennes » par la culture.
Le siège International de l’ICCO s’installe à Abidjan
Législatives 2021 : les acteurs politiques exhortés à œuvrer pour une campagne électorale apaisée et un scrutin sans violence (Déclaration).
Santé : le ministre Pierre Dimba annonce l’inauguration prochaine du nouvel hôpital général de Méagui.
CEI : Le Président Coulibaly-Kuibiert dévoile les trois conditions pour justifier l’annulation d’une élection.
Sinfra Côte-d’Ivoire : Épiphane Zoro Bi Ballo «satisfait» du démarrage du scrutin.
Côte d’Ivoire-AIP/ Une razzia du RHDP aux Sénatoriales 2023.
Dons de Children of Africa au centre des grands brulés d’Abidjan
San-Pédro dispose désormais d’un centre de secours d’urgence.
Société Aéria (Aéroport International d’Abidjan)
3 Hôpitaux Militaires en construction (HMA).
Pont Henri Konan Bédié (HKB)-3ème Pont d’Abidjan
Politique – Élections régionales du Haut-Sassandra : Paniqué, Djédjé Mady verse dans le tribalisme et la xénophobie.
Législatives 2021 : atelier de formation sur le mode opératoire du scrutin et remise des affiches aux candidats.
Élections Municipales et régionales 2023 : les dépôts de candidatures ont pris fin ce dimanche.
Hôpital Général d’Adjamé.
Infrastructures judiciaires : La maison d’arrêt et de correction de la ville de Guiglo.
Côte d’Ivoire. Législatives. Des comités de veille pour « Zéro perte en vie humaine ».
Africa CEO Forum 2016
RHDP – Régionales dans le Moronou : Ahoua N’Doli appelle à voter pour Affi.
Université de Bondoukou : voici l’état de l’avancement des travaux.
Ouverture en 2015 de l’hôpital Saint Joseph Moscati de Yamoussoukro
Le Ministre Amédé Kouakou visite le chantier de l’autoroute Tiébissou-Bouaké.
Station_eau_potable_de_la Mè_CIV_7

COTE D’IVOIRE : Veolia va construire une usine d’eau potable dans le sud du pays (Région de la Mé).

L’entreprise française de gestion des eaux usées, des déchets et de l’énergie annonce la réalisation de plusieurs projets environnementaux dans la région de Mé en Côte d’Ivoire. Ces projets portent sur le recyclage des plastiques et sur une usine d’eau potable qui sera construite dans ce pays où les changements climatiques provoquent la sècheresse.
La nouvelle sera sans doute accueillie avec intérêt par les populations de Mé, une circonscription administrative située au sud de la Côte d’Ivoire. « Nous allons bientôt construire une usine de recyclage des plastiques et une autre de potabilisation de l’eau dans la région de la Mé » a annoncé Gilles Feuillade, le directeur général de Veolia Côte d’Ivoire. C’était au cours d’une conférence de presse, donnée le mercredi 27 juin 2018 à Abidjan, par le conseil des chefs d’entreprise d’Afrique de l’Ouest du Mouvement des entreprises de France (Medef).

Le projet de construction d’une usine d’eau potable, annoncé par Veolia, dans le sud de la Côte d’Ivoire vient à point nommé. La région de la Mé, du nom du fleuve qui la traverse, a beau être arrosée, le manque d’eau potable y est cependant aussi inquiétant que sur le reste du territoire national. La ville de Bouaké, dans le centre du pays, est privée d’eau depuis près d’un mois. Deux problèmes se conjuguent à cet endroit : une mauvaise pluviométrie et des travaux de carrières qui ont accéléré la baisse des eaux servant à alimenter le barrage d’alimentation de la ville, qui compte 1,5 million d’habitants, dont plus de la moitié serait impactée par le manque d’eau. Un rapport de mission de la Commission européenne, réalisé en 2010, précise qu’en Côte d’Ivoire plus de 4 millions de personnes boivent de l`eau provenant de sources non améliorées, particulièrement en milieu rural. Aujourd’hui encore, de nombreux enfants meurent quotidiennement de maladies diarrhéiques et d’autres affections transmises par l’eau, ou causées par un manque d’eau salubre.

C’est dans ce contexte qu’intervient l’annonce de Veolia. Présent sur les cinq continents avec près de 169 000 salariés, le groupe conçoit et déploie des solutions pour la gestion de l’eau, des déchets et de l’énergie, pour un chiffre d’affaires annuel de 6,5 Md€, dont environ 1 Md€ réalisé en Afrique.

Le projet de Mé, sera mis en œuvre par Veolia services à l’environnement Côte d’Ivoire. La filiale, créée le 30 novembre 2017 à Abidjan, a pour missions la production, le transport et la distribution de tous fluides, ainsi que la conception, la construction, la réalisation, le financement, et l’exploitation de stations de production d’eau potable ou d’assainissement.

Station_eau_potable_de_la Mè_CIV_8
Station_eau_potable_de_la Mè_CIV_6
Station_eau_potable_de_la Mè_CIV_5
Station_eau_potable_de_la Mè_CIV_3
Station_eau_potable_de_la Mè_CIV_2

La station de traitement de l’eau potable dans la région de Mé en Côte d’Ivoire

Verified by MonsterInsights