preloader

L’esplanade du plateau à Abidjan.

Ado le bâtisseur

Centre Sportif, Culturel et des TIC Ivoiro-Coréen Alassane Ouattara
Centre Hôpitalier Régional (CHR) bientôt à Katiola
Route Indénié Djuablin (Pont Comoé, Abengourou, Agnibilékro)
Construction d’une installation de stockage d’énergie (Stockage de gaz)
Adama Bictogo lance un défi à ses rivaux : « Je viens à Yopougon pour gagner !« .
INP-HB Formation de Pilotes d’Aéronefs et Mécaniciens.
60 villages de Soubré électrifiés.
Postes frontières et Postes de Police
Législatives 2021 : Aucun incident majeur révélé au début du scrutin, selon le CNDH.
Transport urbain d’Abidjan : Alassane Ouattara et Akinwumi Adésina lancent les travaux, d’élargissement de la route de la prison civile
L’autoroute Yamoussoukro-Tiébissou presque prête. (Les dernières images).
Centre de Santé de Bondoukou
Usine de traitement d’eau de la Mé : Une solution à la demande croissante d’eau potable d’Abidjan.
Le Sénat français rend hommage au Président Alassane Ouattara.
Mise sous tension du village de Dadié-Kouassikro.
Législatives 2021 : Le soutien de taille d’Amédé Kouakou à Nadine Gneba à Lauzoua-Yocoboué.
Législatives 2021 : La Commission Électorale Indépendante annonce les premiers résultats.
Politique – Élections locales 2023: la Commission Électorale Indépendante reconduit le découpage territorial de 2018.
Politique – Bisbilles entre le PPA-CI et le PDCI en vue des municipales à Abidjan : C’est le RHDP qui se frotte les mains.
San-Pédro dispose désormais d’un centre de secours d’urgence.
Une usine de lait de Soja à Touba.
Débarcadère et du marché central de Sassandra construit par le Japon.
Côte d’Ivoire : le scrutin législatif sera repris dans 4 circonscriptions électorales.
Législative ivoirienne : Cathérine Koné élue à Niakara avec 59,79% des voix.
Côte d’Ivoire : inauguration d’une usine suisse d’une valeur de 3.27 milliards Fcfa.
Esplanade du Plateau_Palais_Presidentiel_CIV_17
Esplanade du plateau, ce joyau architectural, mirroir de la commune du plateau.

Esplanade du plateau d’Abidjan, la suspension de verre de PFO en finition.

La façade de verre est désormais visible. A travers la clôture de sécurité, l’œil curieux peut contempler le scintillement des plaques de verres du premier bâtiment. Cet après-midi d’août nous sommes à nouveau sur le site de la construction de l’esplanade du palais présidentiel qui consacre l’extension du palais présidentiel d’Abidjan.
Christian Castanier, directeur de projet, la cinquantaine révolue, nous explique l’évolution des travaux. « Les plans sont validés, les corps d’état technique ont commencé à travailler. Nous reprenons les travaux de la façade sur le premier bâtiment le 20 septembre », explique-t-il non sans rappeler que le site est l’ancien chantier du mémorial Félix Houphouët Boigny, père de la nation ivoirienne.
Ainsi donc, après plusieurs mois de travaux, la structure et les formes finales de l’édifice sont nettes. Face à nous, à gauche de la Primature se tient la suspension de verres du premier bâtiment principal soutenue seulement par deux piliers donnant l’impression d’une façade de verres flottant dans l’air. Les équipes de Christian Castanier s’attellent désormais à la pose des haubans du second bâtiment. Le chef du projet indique que le premier bâtiment est stable. Aux différents niveaux du premier bâtiment le revêtement est quasiment terminé et les corps d’état technique sont à pied d’œuvre.
Pour Christian Castanier le gros œuvre sur le projet connaît une exécution de 85% et les corps d’état technique une exécution de 60%. « Nous avons 200 personnes qui travaillent sur le gros œuvre, 70 sur les corps d’état technique et 30 sur les corps d’état architecturaux. Nous travaillons à respecter la date de livraison du chantier qui est prévue pour la fin de l’année 2019 », souligne-t-il. Selon Christian Castanier, la difficulté dans l’exécution de l’esplanade présidentielle, c’est que le bâtiment est un prototype qui confronte chaque jour les équipes à des challenges techniques.
“La féminisation du BTP chez PFO”
Mais, ces challenges techniques n’empêchent pas l’entreprise en charge de la réalisation de faire confiance aux femmes dans l’exécution du chantier. Ainsi, explique le chef de projet, 40% de femmes occupent des postes d’encadrement pour la réalisation du projet.
C’est le cas notamment de Jocelyne Akolé, responsable de la planification sur le site de l’Esplanade qui affirme avoir beaucoup appris sur ce chantier. « Cette expérience a été pour nous un chantier école qui nous a initié à la maîtrise du travail à l’européenne. Elle nous a inculqué les bons réflexes même dans l’urgence », se satisfait-elle de l’expérience acquise.
A travers ce chantier Christian Castanier explique vouloir faire profiter aux plus jeunes de son expérience de 40 ans dans le BTP, lui qui à force de pédagogie arrive à faire comprendre ses décisions et à rendre les équipes attentifs aux recommandations.

Esplanade du palais présidentiel, tour A et B, résidence des hôtes - Voici les dates de livraison

L'annexe du Palais présidentiel en chantier au Plateau est un véritable chef-d'œuvre R+3. Bâti sur une superficie d'environ 1 hectare, l'esplanade comprendra 300 bureaux ; 360 places de parking dont 60 pour les visiteurs.
Pour s'enquérir de l'état d'avancement des travaux, le ministre de la Construction, du Logement et de l'Urbanisme, Koné Bruno Nabagnè, a visité le site hier avec quelques membres de son cabinet. Il s'est dit émerveillé par la qualité du travail et la technicité déployée par l'entreprise Pierre Facoury (PFO Africa) pour la réalisation des travaux.
Le ministre s'est dit satisfait du taux d'exécution des travaux. Il a annoncé que l'esplanade sera livrée en novembre voire décembre prochain. Le premier responsable en charge de la construction en Côte d'Ivoire est allé également visiter les Tours A et B en réhabilitation et dont les travaux sont aussi bien avancés.
Ces deux tours selon, Koné Bruno, seront livrées en mai 2019. Ensuite suivra le démarrage des travaux de construction de la Tour F. Qui, selon lui, va donner plus de capacités à l'Etat de Côte d'Ivoire pour loger ses services, mais également pour héberger des privés. Concernant la résidence des hôtes sise à Cocody, le ministre a relevé que le taux de réalisation est de 30 %.
« Au niveau des gros oeuvres, nous sommes à 30%. Il s'agit d'un site ancien, on peut considérer que l'essentiel du gros œuvre existait déjà. C'est un chantier qui va aller relativement vite. Nous avons la promesse que dans moins d'une année ce site sera achevé et livré », a expliqué le ministre Koné Bruno.
Précisant que l'ambition du gouvernement ivoirien est que chaque année, il y ait un des projet
s de ce type pour permettre à la Côte d'Ivoire de tirer le plus grand davantage du Koné Bruno sur le chantier de l'esplanade du Palais présidentiel ( ph DR) transfert de technologie.

La Maquette de l'esplanade du Plateau.

Ce joyau architectural est considéré selon son concepteur comme étant le miroir de la commune du Plateau.
Ce bâtiment sera construit sur un site de 1 hectare en face du palais de la présidence de la République de Côte d'ivoire.
Le bâtiment entièrement vitré sera 1 immeuble de 5 étages dont 1 rez de chaussée, 1 étage technique, 3 niveaux de bureaux survolant un parvis monumental , sur 4 niveaux souterrains dont 2 restaurants. 1 salle de sport, des locaux d'archivage et 250 places de stationnement.
Le coût de l'ouvrage est estimé à 40 milliards de francs CFA et doit être livré dans le courant de l'année 2020.
Verified by MonsterInsights