preloader

Réhabilitation de 21 mille pompes à motricité humaine.

Ado le bâtisseur

thumbnail
Côte d’Ivoire / La Cour d’appel de Daloa s’enrichit de neuf nouveaux magistrats.
Vidéo du tronçon d’autoroute 2X2 voies Tiébissou – Bouaké (349Km) : Propos des usagers.
Bitumage de l’axe Odiénné Gbéléban
Construction d’une installation de stockage d’énergie (Stockage de gaz)
Politique – Elections municipales et régionales du 2 septembre 2023 : La sévère mise en garde du président Ouattara aux indépendants et aux déstabilisateurs.
Le nouveau pont Yaka à Tabou pour bientôt (Sud-ouest).
Élections Municipales et régionales 2023 : les dépôts de candidatures ont pris fin ce dimanche.
Université de Korhogo (Péléforo Gbon Coulibaly).
Economie – Coton : la Côte d’Ivoire reconduite à la tête du comité permanent du Conseil international (Communiqué).
L’école de pêche est situé à Ekpossa
Postes frontières et Postes de Police
Darakokaha connecté au réseau électrique (6000 habitants)
Collège Moderne de Bourébo
La CEI «prête» pour les législatives ivoiriennes (Président).
Législatives 2021 : des Abobolais scandent « Hambak, Hambak » malgré l’absence d’Hamed Bakayoko.
Politique : Municipales et régionales-L’Ong ‘’Action justice’’ satisfaite du bon déroulement des élections..
Côte d’Ivoire. Législatives 2021. Une sénatrice franco-ivoirienne en campagne pour le RHDP à Bouaké.
« Ça fait l’actualité«  : Quels sont les éléments de configuration de l’Assemblée nationale ?.
Ouverture en 2015 de l’hôpital Saint Joseph Moscati de Yamoussoukro
Zone Franche VITIB Grand-Bassam
Côte d’Ivoire – AIP/ Le RHDP remporte l’élection sénatoriale dans la région du Haut Sassandra.
Communiqué | Affichage de la Liste Electorale Provisoire (LEP) 2023.
Pose de la première pierre du lycée Technique et Professionnel d’Adaou (région du Sud Comoé).
Reportage/ Recherche d’emploi : Quand le Sara attire les jeunes diplômés.
Pompes Motricite humaine 21000_1

Réhabilitation de 21 mille pompes à motricité humaine.

Réhabilitation de 21 mille pompes à motricité humaine, un investissement de 15 milliards sur une durée de 3 ans et création de 500 emplois
Le ministre Laurent Tchagba a informé la presse aujourd’hui que le ministère de l’Hydraulique dont il a charge procèdera au lancement éclaté de son projet de réhabilitation des 21 000 pompes à motricité humaine sur l’ensemble du territoire national du 27 au 29 mai 2019.
Ce lancement est placé sous le haut patronage du Premier ministre, Chef du Gouvernement, ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat.
Comme annoncé, par le ministre Laurent Tchagba, ce projet s’inscrit dans le cadre du programme social du Gouvernement et sera lancé de façon éclatée dans 20 villages choisis dans l’ensemble des régions de la Côte d’Ivoire.
Entre 2011 et 2018 l’Etat a investi 455 milliards de FCFA pour faciliter l’accès à l’eau aux populations.
Tchagba reconnaît néanmoins que beaucoup reste à faire à cause des différentes crises que la Côte d’Ivoire a connue, car plusieurs infrastructures ont été endommagées dont celles du secteur de l’Hydraulique.
La réhabilitation de 21000 pompes à motricité humaine va occasionné un investissement à hauteur de 15 milliards en vue de garantir la fourniture d’eau potable en milieu rural.
Le ministre de l’Hydraulique a affirmé qu’à ce jour, 8500 pompes sur les 21 000 que compte le parc sont en panne, soit un taux de panne estimé à 40%.
Selon lui, les causes de dégradation des pompes sont multiples et sont liées à l’à¢ge des ouvrages (30 ans en moyenne), à la surexploitation des PMH et aux problèmes de mécanisme de gestion et de maintenance par les communautés villageoises.
Par ailleurs, les acteurs du projet sont entre autres, le ministère de l’Hydraulique qui est le Maitre d’Ouvrage, l’ONEP, maitre d’œuvre délégué, la SODECI, Entreprise adjudicatrice du marché, le BNETD, Superviseur Général du PSGouv.
Les activités du projet consistent à faire un état des lieux des ouvrages hydrauliques en milieu rural réparer ou remplacer à neuf les PMH en panne, assurer la maintenance de tout le parc pendant la durée du projet (2019-2021) faire des analyses physico chimiques et bactériologiques de l’eau des forages et faire la mobilisation sociale.
Les résultats attendus sont énormes. M. Tchagba annonce, la 8500 PMH sont réparées ou remplacées, la maintenance des 21 000 pompes est assurée, la mise en place de 11 000 comités de gestion de points d’eau constitués et fonctionnels, la sensibilisation des11000 villages au transport, au stockage et à l’utilisation de l’eau potable etc.
Le ministre est convaincu que l’opération de réparation, de réhabilitation et de maintenance des 21 000 pompes sur l’ensemble du territoire initié par l’Etat de Côte d’Ivoire aura un impact social fort, par l’amélioration et la sécurisation de l’alimentation en eau potable de près de 11 millions de personnes essentiellement en milieu rural.
«Le Programme contribuera également à la création d’environ 500 emplois permanents et occasionnels, » a-t-il conclu.

Le gouvernement s'engage à réhabilité 21000 pompes villageoises.

Le Premier Ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, a procédé, le 27 mai 2019 à Etoubéti (Aboisso), au lancement éclaté de la réhabilitation de 21 000 pompes à motricité humaine. Cette opération qui s’inscrit dans le cadre du Programme Social du Gouvernement (2019-2020) vise à mettre fin aux difficultés d’approvisionnement des populations en eau potable et à améliorer les conditions de vie de nombreuses familles ivoiriennes.
La réhabilitation de ces 21 000 pompes à motricité humaine va s’étendre sur une période de trois ans (2019-2021). Dotée d’une enveloppe budgétaire de 15 milliards de FCFA, la réalisation de ces infrastructures hydrauliques va garantir la fourniture d’eau potable à 11 millions de personnes en milieu rural.
Ce programme de réalisation, de réhabilitation, réparation et de maintenance de 21 000 pompes villageoises sur l’étendue du territoire contribuera à créer environ 500 emplois permanents et occasionnels.
L’opération lancée par Amadou Gon Coulibaly dans la région du Sud-comoé, a été suivie par plusieurs membres du gouvernement dans 10 zones répertoriées sur le territoire national.

« La réhabilitation de 21000 pompes villageoises va améliorer va améliorer les conditions de vie des Ivoiriens et Ivoiriennes», a indiqué le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly.

Procédant au lancement éclaté de la réhabilitation de 21 000 pompes à motricité humaine le 27 mai 2019 à Etoubéti (Aboisso), le Premier Ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, a indiqué que cette opération va améliorer les conditions de vie des nombreuses familles ivoiriennes.
« Je voudrais me réjouir du lancement de ce programme extrêmement important de réparation de 21 000 pompes dans tous nos villages en Côte d’Ivoire. C’est une promesse du Président de la République Alassane Ouattara que nous sommes en train d’exécuter aujourd’hui et qui va améliorer les conditions de vie de nos concitoyens », a dit Amadou Gon Coulibaly.
Selon le Chef du gouvernement, sur les 21 000 pompes en panne, 8 500 sont hors d’usage et seront remplacées. Les autres feront l’objet de maintenance régulière. Cette vaste réhabilitation va garantir la fourniture d’eau potable à environ 11 millions de personnes dans les zones rurales.
Amadou Gon Coulibaly a rappelé que les différents projets phares composant le Programme Social du Gouvernement sont en cours d’exécution. Il a cité, entre autres, la baisse du tarif social de l’électricité de 20% au profit des ménages modestes, le recrutement exceptionnel de 10 300 enseignants pour combler le déficit dans le secteur de l’éducation, la réhabilitation du réseau routier, etc.

« 11 millions de personnes seront désservies en eau potable.

A l’occasion d’une conférence de presse, le 23 mai 2019 à Abidjan, le ministre ivoirien de l’Hydraulique, Laurent Tchagba, a annoncé le lancement éclaté, du 27 au 29 mai 2019, du projet de réhabilitation de 21 000 pompes à motricité humaine sur l’étendue du territoire, afin de garantir la fourniture d’eau potable à 11 millions de personnes en milieu rural.
« Dans le cadre du Programme social du gouvernement, le Premier Ministre, Amadou Gon Coulibaly, procédera le 27 mai 2019 à Etoubety, un village d’Aboisso, au lancement éclaté de la réhabilitation de 21 000 pompes à motricité humaine. L’objectif est d’améliorer la desserte en eau potable à 11 millions de personnes en milieu rural », a dit Laurent Tchagba.
Selon le ministre, cette réhabilitation s’étendra sur trois ans (2019-2021) pour un coût de 15 milliards de FCFA.
Laurent Tchagba a rappelé que le gouvernement a investi, de 2011 à 2018, 455 milliards de FCFA dans le secteur de l’eau et prévoit, dans le cadre du Programme "Eau pour tous", la construction de 13 000 forages.
Il a également expliqué que le parc de pompes du pays comporte 23 000 pompes dont 21 000 sont en panne : « sur les 21 000 pompes en panne, 8 500 sont complètement hors de service. Celles-ci seront entièrement remplacées. Le reste, à savoir 12 500, sera réhabilité ».
Ce projet va créer 500 emplois permanents et occasionnels, a ajouté le ministre qui a indiqué que son ambition est de remplacer les pompes à motricité humaine par des pompes à motricité solaire, afin de réduire la pénibilité des femmes.
Pompes Motricite humaine 21000_7
Pompes Motricite humaine 21000_5
Pompes Motricite humaine 21000_3
Pompes Motricite humaine 21000_6
Verified by MonsterInsights