preloader

Lutte contre le cancer : Le gouvernement renforce l’arsenal thérapeutique.

Ado le bâtisseur

Le Premier Ministre, Patrick Achi lance les travaux du CHU d’Abobo.
Réhabilitation de l’axe Yamoussoukro Daloa
Les travaux d’élargissement de la SORTIE-EST d’Abidjan.
Politique – Élections locales 2023: la Commission Électorale Indépendante reconduit le découpage territorial de 2018.
Le chateau d’eau de Yopougon Niangon Nord
Filière porcine: La Côte d’Ivoire importe 80% du produit.
Réhabilitation du boulevard de France
Nouveau Campus de San-Pédro.
VIII ème Jeux de la Francophonie 2017
Côte d’Ivoire : après la présidentielle, les législatives de mars se préparent.
RHDP à vie : Yocoboué et Lauzoua.
Violences électorales en Côte-d’Ivoire : Ouattara évoque des « implications » surprenantes
Politique – Régionales dans le Loh Djiboua : Le candidat du PDCI jette l’éponge avant l’heure.
Abobo : les travaux de construction de l’échangeur de la mairie avancent très bien (image).
Visite d’état dans le Moronou : la localité d’Assiè Akpèssè s’illumine. (village de la commune de M’Batto)
Mise en service de l’extension du réseau électrique du quartier Broukro (Bongouanou)
Des Caméras de vidéo surveillance à Abidjan.
41ème JMT/ Patrick Achi : « Le tourisme est une formidable machine qui crée des emplois durables non délocalisables » (Discours intégral).
Allocution MR Coulibaly-Kuibiert vote du 6 mars.
Yamoussoukro/Clôture de la campagne électorale : le Ministre Souleymane Diarrassouba invite les populations à voter massivement les candidats du RHDP.
Les travaux de construction des infrastructures commerciales en cours à Yopougon.
Tour du Conseil de l’entente.
Bitumage de la route Tabou Prollo en cours.
Dimbokro. Bakayoko-Ly Ramata aux électeurs : « Ado compte sur vous pour lui donner la majorité au Parlement ».
Côte d’Ivoire : L’aéroport de San Pedro va accueillir des Airbus A320.
Lutte_cancer_Cote_divoire_2021_RCI_CIV_1

Lutte contre le cancer : Le gouvernement renforce l’arsenal thérapeutique.

Prévention, dépistage, diagnostic précoce et traitement. L’espoir grandit sur le front de la lutte contre le cancer du sein. Le gouvernement renforce l’arsenal thérapeutique à la disposition des femmes pour que la lutte contre le cancer ne soit plus une guerre perdue d’avance.

C'est l’une des parties les plus visibles de la féminité. Malheureusement, quand les cellules s’affolent, les seins deviennent source de fragilité et objet de tant de drames pour de nombreuses femmes. Même si dans un jeu de lettres, la combinaison peut être cancre, le cancer reste une maladie terrifiante.

Le cancer du sein est le plus répandu chez la femme.

« En Côte d'Ivoire, on a diagnostiqué 3306 nouveaux cas en 2020 avec 1785 décès », a déploré le coordonnateur du Programme national de lutte contre le cancer, Pr Innocent Adoubi.

Au Centre national d'oncologie médicale et de radiothérapie Alassane Ouattara (Cnrao) ouvert en 2018, sur les 5589 patients reçus, on note 1076 cas de cancer du sein.

Derrière ces chiffres, ce sont autant de vies qui vacillent et sombrent trop souvent.

Dame M.S. a perdu sa fille arrachée à son amour par un cancer du sein. « Ma fille est décédée le lendemain de son anniversaire. Elle avait à peine 35 ans. Elle n'a pas eu le temps de se marier, d'avoir des enfants », sanglote encore cette mère marquée à jamais par les jours de souffrance partagés.

Face à cette pathologie lourde, les familles sont démunies et désemparées. Pour de nombreuses femmes, pendant de longues années, ces six lettres rassemblées signaient impitoyablement leur arrêt de mort.

Heureusement, sur la ligne de front, le ciel se dégage.

Guerrières ou survivantes, appuyées sur l’arsenal thérapeutique que l’État met à leur disposition, les femmes se battent avec rage pour leurs vies et sûrement au nom de toutes celles qui sont tombées les armes à la main.

Et en ce mois d'octobre aux teintes de la vie qui se veut résistante, les femmes parlent pour porter haut l’espoir. Un espoir qui permet de rêver la vie en rose malgré le cancer...

Des actions concrètes qui redonnent de l’espoir aux malades

En effet, grâce aux efforts déjà consentis et aux actions annoncées par le gouvernement, les femmes sont assurées de ne pas engager une guerre perdue d'avance.

L’État a renforcé l'arsenal thérapeutique pour permettre aux femmes malheureusement touchées d'affronter la maladie en mettant toutes les chances de leurs côtés.

« Le cancer du sein peut se traiter entièrement en Côte d'Ivoire et dans de bonnes conditions avec un plateau technique qui répond aux normes internationales et une équipe pluridisciplinaire », affirme la directrice du Cnrao, Pr Judith Didi-Kouko Coulibaly.

L'ouverture du Cnrao marque un tournant important dans la prise en charge du cancer en Côte d'Ivoire. Avant ce centre, tous les malades devaient se rendre à l’extérieur pour la radiothérapie. « Après la chimiothérapie, j’ai subi une intervention chirurgicale et je devais faire la radiothérapie.

Malheureusement, ce n’était pas possible en Côte d’Ivoire. Il fallait trouver une prise en charge pour aller à l’extérieur. J’étais désemparée. L’ouverture du Cnrao a donné de l’espoir aux patients », relate dame P. A.

Pour de nombreux malades, le centre a donc permis une accessibilité de diagnostic, de traitement. Il leur offre aussi des modalités d'accessibilité financières étudiées.

Depuis l'ouverture du centre jusqu'à la fin du mois de septembre 2021, 1244 personnes ayant sollicité un appui ont été soutenues pour un montant d’environ 1,2 milliard. 119 patients ont été entièrement pris en charge par la Présidence de la République à hauteur de 29 564 000 FCfa. 316 malades ont bénéficié de l'assistance du Conseil de santé du ministère à hauteur de plus de 362 millions de FCfa.

809 patients ont pu commencer leur traitement alors qu'ils n'avaient pas les moyens.

Conscient de la charge psychologique et financière que représente cette maladie, l'État, depuis quelques années, s'emploie à rendre tous les médicaments anticancéreux gratuits.

Au lancement de la campagne Octobre rose en 2017, le gouvernement avait annoncé la gratuité de trois médicaments utilisés pour le traitement de cancers les plus fréquents (sein, col de l’utérus, ovaire côlon, rectum, cerveau, rein...).

Après ce premier pas, le gouvernement veut mettre gratuitement des médicaments innovants et extrêmement chers à la disposition des malades.

Le ministre de la Santé, de l'Hygiène publique et de la Couverture Maladie Universelle, Pierre Dimba, a annoncé lors du lancement d'Octobre rose 2021 que le gouvernement va investir 20 milliards de FCfa pour rendre accessibles certains protocoles thérapeutiques.

Mais déjà, il faut noter que dans le cadre des conventions avec des partenaires et des laboratoires médicaux, le gouvernement a réussi à faire passer le coût des protocoles évalués à 1,5 million à 150 000 FCfa.

Toutes ces actions se conjuguent pour porter aux femmes ce message d'espoir qui rend audible l'appel au dépistage précoce.

Et surtout pour dépouiller le crabe maudit de ses pinces mortelles. Afin que, comme le « prophétise » le thème de cette année, les femmes puissent, un jour, lancer avec désinvolture « J’ai le cancer du sein et alors ? », parce que convaincues de partir en guerre avec les faveurs du pronostic.

Lutte_cancer_Cote_divoire_2021_RCI_CIV_1

Côte d’Ivoire : Lutte contre le cancer, le gouvernement renforce l’arsenal thérapeutique.

Les travaux d’hercule de Ado.

Politique – Municipales à Divo : Le PDCI roule son candidat dans la farine.
Côte d’Ivoire : inauguration d’une usine suisse d’une valeur de 3.27 milliards Fcfa.
Élections locales à Bouaké et dans le Gbêkê : victoire écrasante du RHDP triomphe pour Amadou Koné et Assahoré Jacques
Législatives 2021/Campagnes électorales apaisées : « Le CNDH et la CNRCT en appellent à la responsabilité des candidates et candidats ».
Véolia va construire une usine d’eau potable dans le sud du pays (Région de la Mé)
Débarcadère de Sassandra : une infrastructure structurante à impact direct sur le développement socio-économique de la région.
Département de Kounahiri, Région du BERE : le Chef de l’Etat offre une Ambulance à l’hôpital général.
Politique – Élections régionales du Haut-Sassandra : Paniqué, Djédjé Mady verse dans le tribalisme et la xénophobie.
La piscine d’état de Treichville livrée
Côte d’Ivoire – AIP/ Le RHDP remporte l’élection sénatoriale dans la région du Haut Sassandra.
Université de San-Pédro : Un pôle d’enseignement supérieur à vocation d’excellence en Côte d’Ivoire.
Réhabilitation de la station d’alevinage de Jacqueville.
RHDP à vie : Yocoboué et Lauzoua.
L’usine d’anacarde de Toumodi : symbole de l’accélération de la transformation du tissu agro-industriel de la région du Bélier.
Aéroport de Bouaké : réhabilitation pour les vols internationaux.
Réhabilitation du centre d’action culturel d’Abobo.
Centre d’oncologie médicale et de radiothérapie de Cocody.
Côte-d’Ivoire : Adama Diawara annonce l’ouverture de l’université de San Pedro en octobre 2021.
Port de San-Pédro (unité de fabrication de glace)
Port autonome de San Pedro : Trois nouvelles grues mobiles offertes.
thumbnail
Législatives 2021 : Le RHDP confiant à Marcory.
La Fondation Djigui juge le scrutin législatif ivoirien crédible.
Route Boundiali Tengréla frontière du Mali.
Une usine de décorticage de riz à Odiénné.
Verified by MonsterInsights